Le printemps est là

Ciel limpide, douceur extrême avec plus de 20°, prunus et forsythias en fleurs, arbres bourgeonnant, les oiseaux s’affairant à la construction de leur nid : oui, le printemps est bien là.

Cette photo, prise plein sud, du quartier des des Coteaux du soleil, dévoile un superbe panorama sur les bâtiments de l’établissement « Les quatre Saisons » au premier plan, sur le village de Villers sous Foucarmont puis sur la forêt d’Eu, toute proche en arrière plan.

Une renaissance de la nature qui ne manquera de doper le moral de tous, en ces temps si difficiles et après un automne et un hiver si sombres et si humides.

Mais attention ! N’oublions pas que le mois d’avril est un mois de contrastes, il se pourrait que l’on oublie vite cette douceur printanière avec l’arrivée, dans les prochains jours d’une météo beaucoup mois bienveillante. Comme le dit le dicton bien connu : « En Avril, ne te découvre pas d’un fil. »

Un Atlas de la biodiversité va concerner Foucarmont en 2021

Crédit © Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Yères et de la Côte

Cette démarche, initiée par le Syndicat Mixte de Bassin Versant de l’Yères et de la Côte, a pour but de faire connaître et de mettre en valeur la biodiversité au sein des communes, au moyen d’animations et de collecte de données faunistiques et floristiques.

Les communes de Fallencourt, Foucarmont, Villers sous Foucarmont, Saint Léger aux Bois et Réalcamp ont été choisies pour ce nouveau projet en 2021, de par leur engagement dans la démarche de réduction des produits phytosanitaires. Deux volets sont à l’étude : scientifique et participatif.

Le volet scientifique

Au sein de ce territoire, on retrouve des coteaux calcaires, peu connus en termes de biodiversité, pour les élus comme pour les habitants. Les coteaux calcaires sont des milieux particuliers, caractérisés par un relief plus ou moins important et un sol composé principalement de craie. Les propriétés d’infiltration de la craie font que le sol est en général assez pauvre et sec. Si à cela est associée une exposition au Sud, il y a création de conditions écologiques particulières permettant l’installation et le développent d’espèces végétales et animales adaptées, pouvant être rares, voire menacées.

L’objectif est donc d’inventorier ces milieux en réalisant l’occupation du sol sur la zone d’étude globale, de prioriser ces milieux et de proposer des mesures de gestion en faveur de la biodiversité.

Cet inventaire sera tourné vers les papillons de jour, la flore, les chauves-souris…et autres petites bêtes.

Le volet participatif

Les communes, délimitées par leurs limites administratives, font l’objet d’une étude participative. Le but étant de sensibiliser les habitants à la biodiversité au travers diverses animations telles que des randonnées botaniques, des chasses aux papillons, une nuit de la grenouille, une nuit de la chouette et une nuit de la chauve-souris. Par ailleurs, un inventaire participatif sera mené, sous la forme d’un « WANTED ». Le but était d’inventorier certaines espèces au sein des communes, de les photographier et d’envoyer leurs localisations précises. Vous pourrez envoyer vos observation sous forme de photographie(s) par mail avec leur localisation (biodiversité.yeres@orange.fr)

De plus une démarche pédagogique en association avec les écoles est envisagée afin de sensibiliser les enfants à leur environnement proche.

Vous pouvez aussi rejoindre la page Facebook dédiée à l’Atlas (Atlas de Biodiversité Communale de la Vallée de l’Yères) pour en connaître les informations.

A la fin du mois d’Août, une restitution se déroulera au lavoir de Foucarmont : présentation à la population sous forme d’une exposition qui se prolongera en la salle René Beuvin. (En fonction des conditions sanitaires)

Dernière minute liée à l’évolution de la pandémie

La photo de la semaine

Un an ! Il y a un an, nous découvrions avec stupeur et inquiétude le Covid-19, sans trop savoir vers où cette crise inédite nous embarquait.

Loin d’être rassurés aujourd’hui sur son issue, cette photo de la Rue Douce à l’heure du couvre-feu exprime la satisfaction : celle de voir les mesures gouvernementales strictement observées par la population, dans un souci de respect, de combat collectif contre ce virus, avec une parfaite compréhension de la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons.

Mais cette vue d’une rue vide de toute vie exprime également une certaine angoisse, face à un avenir sans cesse remis en question, sans savoir si et quand nous allons apercevoir le bout de ce tunnel sans fin.

Selon les dernières informations le seuil d’alerte maximale est maintenant dépassé en Seine-Maritime, avec un taux d’incidence de 269 cas pour 100 000 habitants (le seuil est fixé à 250), mesuré le 16 mars dernier, il y a 2 jours.

Le Conseil Municipal décide une mise à jour de la SIL (Signalétique d’Intérêt Local)

Cette nouvelle signalétique avait été mise en place fin 2017 (©foucarmont.com)

2017 : Une rénovation totale de la signalétique avait été alors été initiée

Une nouvelle signalétique d’intérêt local avait été mise en place par la Municipalité en 2017. Celle-ci a pour but de flécher les commerces, les entreprises, les installations et bâtiments communaux (stade, écoles, salles, cimetière  etc), les ervices afin de les localiser plus facilement.

La signalétique en place précédemment, devenue obsolète, ne correspondait plus aux attentes.

Elément d’attractivité et témoin de l’activité économique de la commune

Une signalétique bien pensée est également un élément qui concourt à l’attractivité d’une commune ; de plus, elle en traduit le dynamisme économique.  C’est pourquoi, quatre années s’étant écoulées depuis sa mise en place, il convenait de procéder à sa mise à jour, suite à l’arrivée de nouvelles entreprises ou autres modifications.

Le Conseil Municipal a donc décidé de matérialiser les modifications intervenues à savoir le changement de nom de l’entreprise Alliance Elaborés qui a pris pour nom Gelaé, l’arrivée de l’entreprise Berthe Frères, couverture et Bardage Route Nationale, de l’entreprise Jérôme Fossé, Couverture, Rue Douce ainsi que l’entreprise C.& F. Denis, Menuiserie, qui va s’installer prochainement Rue Desjonquères.

Pour ce qui concerne les commerces, un fléchage global avait été privilégié par le Conseil Municipal, en raison de la compacité du Bourg, pour ne pas trop « alourdir » la signalétique et lui garder une lisibilité acceptable.

Ces modifications se matérialiseront dans les semaines à venir, à n’en pas douter, à la plus grande satisfaction des usagers, transporteurs, livreurs et commerciaux. 

L’image de la semaine

L’hélicoptère du SAMU a dû se poser sur le parking du Centre de Secours, ce lundi 8 mars

Cette photo est malheureusement liée au décès d’une personne sur le territoire de la commune de Foucarmont, lundi 8 mars.

Un homme de 47 ans, habitant d’une commune voisine, a en effet été victime d’un arrêt cardiaque.

Le SAMU arrivé rapidement par la voie des airs, avec en appui, les Sapeurs Pompiers de Foucarmont ont tout tenté pour le réanimer, en vain.

Covid-19 : Une campagne de dépistage à Blangy sur Bresle ce week-end.

Le virus de la Covid-19 circule de façon intense sur notre Communauté de Communes.

Ces derniers jours, le taux d’incidence constaté s’élevait à 240 pour 100 000 habitants ; ce qui est élevé.

Aussi, une campagne de dépistage sera organisée en la salle des fêtes de Blangy sur Bresle, rue Notre-Dame, ces samedi 20 et dimanche 21 Février 2021.

Des tests PCR seront proposés par la Protection Civile sur ces 2 jours, de 10h à 17h , sans rendez-vous, ni ordonnance. Il vous suffit de vous rendre sur les lieux munis de votre carte d’identité et de votre carte vitale ; ce sera gratuit pour vous qui êtes habitants de la Communauté de Communes Aumale-Blangy sur Bresle.

Plus que jamais il convient d’être très prudent, de respecter les gestes barrières, de porter un masque bien positionné sur le visage et de le changer régulièrement.

Prenez bien soin de vous… et des autres.

ENEDIS annonce des coupures d’électricité pour travaux

Dans le cadre de l’amélioration de la distribution électrique et afin de répondre aux besoins de sa clientèle, ENEDIS va réaliser des travaux qui vont entraîner des coupures d’électricité.

Ces travaux se dérouleront le VENDREDI 19 FÉVRIER 2021 de 9h00 à 12h00.

Les quartiers et lieux-dits concernés seront les suivants :

  • 1 au 7 rue des Halles,
  • 2 rue Désanglois,
  • 37 au 45, 49, 28 au 30, 36 au 46 et 34Ter Route Nationale,
  • 2 rue Douce,
  • 7 Ruelle des Cateliers,
  • 10 au 12 Place des Cateliers,
  • 15 rue de Neufchâtel
  • et enfin, 6 rue du Fond du Buc.

Rappel : Pour que ces travaux soient réalisés en toute sécurité pour le personnel d’Enedis et ses prestataires, il vous est rappelé que si vous utilisez un moyen de réalimentation (groupe électrogène par exemple) il est obligatoire d’ouvrir votre disjoncteur général ENEDIS (le positionner sur O).

Foucarmont va se doter d’un Schéma Communal D.E.C.I

Le Conseil Municipal a décidé de se doter d’un Schéma Communal D.E.C.I (Défense Extérieure Contre l’Incendie) pour l’ensemble de son territoire.

Ce document, établi par un bureau d’études, en l’occurrence V3D Concept de Dieppe, va constituer en une application à l’échelle de la commune, du Règlement Départemental de Défense Extérieure contre l’Incendie.

A noter que cette étude n’est pas une obligation et que la commune n’est pas tenue par un délai pour sa réalisation.

Diagnostic et prévision des équipements complémentaires à mettre en place

Dans un premier temps, le schéma est réalisé sur la base d’une analyse des risques d’incendie des bâtis existants : autant les maisons individuelles que les habitats collectifs, entreprises, bâtiments publics…etc. ; il permettra au Conseil Municipal de juger des manques éventuels par rapport aux préconisations du R.D.E.C.I (Règlement Départemental de la Défense Extérieure Contre l’Incendie). Le document devra prendre en compte les projets futurs éventuellement connus : d’urbanisation ou économiques.

Au-delà du diagnostic, il s’agira en deuxième lieu de prévoir les équipements de complément ou de renforcement de la défense extérieure contre l’incendie à mettre en place. Cela peut aller de l’implantation de nouvelles bornes à incendie, mais lorsque cela n’est pas possible pour des raisons techniques ou d’éloignement dans les hameaux, par la mise place de réserves – sous forme de poche souple ou de citerne enterrée – ou encore, par l’aménagement de points d’aspiration dans la rivière.

Le S.D.I.S « Service Départemental d’Incendie et de Secours » devra émettre un avis sur le schéma ainsi établi.

Une planification des travaux nécessaires

Les travaux à réaliser seront planifiés en fonction de leur coût et de leur priorité. L’ensemble peut constituer un coût très important, c’est pourquoi il est important de les programmer sur une échelle de temps qui restera à déterminer. 

Le schéma validé, la commune pourra ainsi, suivant la programmation retenue, se mettre progressivement en conformité avec la réglementation.

Il en coûtera 3.900 € Hors Taxes. Enfin, les frais d’études comme les travaux peuvent faire l’objet de subventions.

La campagne de vaccination Covid-19 : Qui ? Comment ? Où ?

A compter de lundi 18 janvier, la campagne de vaccination va de nouveau accélérer la possibilité, pour les personnes âgées de plus de 75 ans, d’accéder aux 15 centres de vaccination déployés dans le département.

Au regard des caractéristiques de conservation du vaccin fabriqué par la société Pfizer-Bioemtec et de la logistique nécessaire pour sa mobilisation, les phases 1 et 2 de la stratégie de vaccination retenues au niveau national, s’appuient prioritairement sur le réseau des établissements de santé existants.

Qui ?

Le maillage territorial choisi pour mobiliser les centres de vaccination a été établi pour ces premières phases qui vont durer plusieurs semaines, sur un nombre de sites limité à 15, pour le moment, ce qui correspond aux implantations nécessaires pour couvrir le besoin de vaccination des personnes de plus de 75 ans et des personnes souffrant d’une des pathologies suivantes :

– Cancers et maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;

– Maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;

– Transplantés d’organes solides ;

– Transplantés atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;

– Maladies rares à risque en cas d’infection ;

– Trisomie 21.

Pour ces personnes, l’accès aux centres de vaccination devra être justifié par un certificat médical.

Comment ?

La programmation des vaccinations est établie sur la base d’un planning de rendez-vous préalables nécessaires, accessible via :

– Des plateformes numériques nécessitant une connexion Internet (Doctolib, Maiia.) ou

– Un numéro unique de contact : O2 79 46 11 56.

Il vous faudra probablement faire preuve de patience, tant pour prendre votre rendez-vous que pour votre vaccination effective. Merci de votre compréhension.

Où ?

Pour ce qui nous concerne, à Foucarmont et ses environs, le centre le plus proche est le Centre Hospitalier de Neufchâtel, situé Route de Gaillefontaine. Sinon, vous pouvez aussi vous rendre au Centre Hospitalier de Eu ou à celui de Dieppe.

En cas de difficultés, n’hésitez pas à prendre contact avec le secrétariat de la mairie au 02 35 93 70 36.

La neige annoncée est bien là.

Episode neigeux de faible importance prévu aujourd’hui, samedi 16 janvier 2021, sur Foucarmont et la région, avec une épaisseur de neige pouvant atteindre 1 à 3 cm, jusqu’ à 5 cm sur les hauteurs.

La température, de -1° à -2° en matinée, devrait être en hausse dans les toutes prochaines heures, transformant la neige en pluie, avec possibilité d’une transition entraînant des sols verglacés.

Le département est placé en vigilance « ORANGE ». Il est prudent de limiter ses déplacements.

Pas de recensement de la population en 2021 pour Foucarmont

Pas de recensement en 2021 pour les communes qui avaient recensé leur population en 2016

Foucarmont figurait en 2021 au nombre des communes qui auraient dû recenser leur population. En effet, le denier recensement date de 2016 et cette opération doit être renouvelée tous les 5 ans.

La collecte des informations sur le terrain aurait dû commencer le 21 janvier prochain.

Les risques d’un recensement peu fiable

En raison de l’épidémie qui sévit actuellement, les conditions ne permettent pas de réaliser une collecte des données en ce début d’année 2021. « La collecte sur le terrain de l’enquête de recensement entraîne de nombreux déplacements et contacts avec les habitants ; même si ceux-ci sont courts et limités, ils sont difficilement compatibles avec la situation sanitaire, quelle que soit son évolution d’ici à fin janvier 2021. » peut-on lire sur le site internet de l’INSEE.

Les conditions ne permettent donc pas d’assurer un recensement fiable. On peut aisément imaginer qu’une partie de la population refuse de coopérer à l’opération, ne souhaitant pas recevoir l’agent recenseur. Mais que dire de la difficulté de recruter des agents recenseurs si l’on considère les risques potentiels pour leur personne.

L’enquête est donc reportée à l’année prochaine.

Bonne ou mauvaise nouvelle pour la commune ?

Chaque année l’INSEE actualise la population de la commune en croisant plusieurs sources afin de coller au mieux à la réalité. Cette méthode sera reconduite et adaptée « en mobilisant davantage les données administratives » assure l’INSEE.

Il n’en reste pas moins que le récolement physique des données sur le territoire de la commune peut apparaître comme la méthode la plus sûre.

C’est pour cette raison que l’INSEE en prend d’ores et déjà l’engagement : « Ces adaptations de méthodes sont possibles pour tenir compte de l’absence d’une année d’enquête. En revanche, il ne serait pas possible de pallier des absences répétées d’enquêtes de terrain ; l’enquête de recensement devra donc reprendre dès 2022 selon le calendrier et le protocole habituels. »  

Il s’ensuivra un décalage de calendrier pour toutes les communes : « celles qui devaient faire leur enquête de recensement en 2021 la feront en 2022 ; celles qui devaient la faire en 2022 la feront en 2023, etc. »

La feuille d’infos est arrivée !

La feuille d’informations communales de ce mois de Décembre 2020 a été distribuée dans tous les foyers foucarmontais.

Nous vous en livrons le contenu ici, à vous qui vous intéressez à la vie de notre bourg ainsi qu’à vous tous, Foucarmontais de cœur, éloignés, qui venez régulièrement consulter © foucarmont.com. Vous avez été 5 358 à consulter notre site depuis le 1er janvier 2020 pour un nombre total de sessions de 11 078 ! Merci de votre intérêt et de votre fidélité !

Pour un meilleur confort de lecture sur ordinateur portable ou de bureau, vous pouvez augmenter le zoom de votre navigateur : pour cela, cliquez sur les 3 points situés tout en haut, à droite de votre écran, juste sous la croix. Si votre souris est équipée d’une molette, vous pouvez zoomer très simplement en appuyant sur la touche Ctrl de votre clavier, sans la lâcher, et en agissant sur celle-ci.