Les inscriptions pour la session d’été du Centre de Loisirs sont ouvertes !

Les vacances seront attendues avec impatience et tout particulièrement pour ceux qui fréquenteront notre centre de loisirs en juillet et août. Depuis hier, les inscriptions sont ouvertes. Attention ! Le nombre de places est limité et le 3 juillet passé il sera trop tard !

Une trame d’activités est déjà prête : jardinage, pâtisserie, grands jeux et défis sportifs. Mais par leurs choix, les enfants et les ados resteront les acteurs de leurs journées. Sans oublier les sorties : piscine, plage, parc d’attraction pour tous avec un programme spécial pour les plus grands.

De belles journées en perspectives avec, pour fil rouge, la préparation du spectacle de fin de session, qui aura lieu le vendredi 2 Août. Les familles pourront alors assister à une comédie musicale sur le thème de la nature.

Infos pratiques : Inscriptions du mardi 11 juin au mercredi 3 juillet, date limite, à la mairie. Tél : 02 35 93 70 36 du lundi au vendredi 9h30-12hoo et 14hoo-17hoo (sauf 16hoo le vendredi) 9hoo-12hoo le mercredi. Ou par mail, pour les parents qui travaillent : lacledeschampsfoucarmont@gmail.com

Le Commerce et l’Artisanat Foucarmontais à l’honneur ce 8 Octobre

La journée nationale du Commerce de Proximité et de l’Artisanat, c’est quoi ?

Voilà une question que bon nombre de Foucarmontais doivent se poser, parce que c’est la première fois que les commerçants et artisans de notre bourg vont y participer.

Le samedi 8 octobre prochain, le commerce foucarmontais va vivre une journée exceptionnelle. En effet, le but de cette journée est de communiquer vers la population différemment, sur des valeurs non mercantiles ( pas de vente ou soldes… le but n’est pas là) et de renforcer l’unité des commerçants et artisans. Ceux-ci s’unissent dans cette action qui va leur permettre d’accueillir différemment leurs clients se faire connaître de l’ensemble des populations (de Foucarmont et des villages environnants), de plus s’ouvrir à eux en leur proposant dégustations, ateliers, découverte des coulisses de leur lieu de travail habituel…etc.

jcpa-2016-v2

Un petit drapeau signale les commerces participants

L’accueil sera donc différent ce jour dans chaque commerce participant à l’action, signalé par un petit drapeau.

Mais cette journée sera aussi ponctuée d’animations diverses sur la place des Cateliers où certains commerçants et artisans vous proposeront sur leur stand : ateliers, démonstrations, exposition de véhicules dont des véhicules électriques, jeux etc.

Les enfants ne seront pas oubliés puisqu’une structure gonflable sera gracieusement à leur disposition sur la place !

structure-gonflable

Une structure gonflable à la disposition des enfants (Image TAKAJUMPER-Neufchâtel en Bray)

De plus, des prestations seront, toujours gratuitement, offertes aux visiteurs l’après-midi : défilé de nos  majorettes « les Etincelles », le groupe de danse Campneuseville d’Hier à Aujourd’hui à la salle Lucien Boudin  et démonstration de Zumba, (Horaires sur la carte ci-dessous).

En participant à cette journée, un label (un sourire, deux ou trois… à l’image du concours des villes et villages fleuris) pourra être attribué à la commune par un comité national et matérialisé par un panonceau apposé à l’entrée de la commune.

Une journée de fête ouverte à tous, clients habituels ou non, à ne pas rater ! Vous êtes attendus nombreux pour découvrir nos commerçants sous un jour nouveau et pour honorer leur dynamisme !

Google carte interactiveRetrouvez la carte des commerces participants, par ici :

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1Ya78VXwYSOlVa-e2S67-yFvNKb8

Ci-dessous le programme complet des animations :jcpa-programme

Foire d’automne : les éleveurs à l’honneur

Ils étaient nombreux à s’être donnés rendez-vous pour cette édition 2016. En effet, les éleveurs, professionnels ou particuliers passionnés ne ratent pas cet événement. Foucarmont fait partie des communes qui maintiennent cette tradition, à la grande satisfaction du monde rural. Ils étaient un peu plus de 60, ce samedi, à présenter leurs animaux, tant du côté de l’exposition avicole qui se tenait en la salle Lucien Boudin que du côté de la rue Douce où s’alignaient nombre de chevaux, poneys, moutons, chèvres ….img_1362

img_1333

Les baudets du Poitou ont suscité curiosité et admiration

A l’honneur cette année, les Baudets du Poitou qui ont suscité curiosité et admiration.

img_1324

Une innovation : la mise en place d’une exposition de matériel agricole

La météo presque estivale a permis aux nombreux visiteurs de flâner à loisirs entre les deux pôles, mais aussi de découvrir les produits du terroir proposés par les exposants ainsi que, pour la première fois, le matériel agricole, de motoculture de plaisance exposés sur la place des Cateliers et rue Douce.

A 17hoo avait lieu, à la mairie, la proclamation du palmarès : plaques fondues pour l’occasion, coupes, médailles et autres lots offerts par la commune, les élus, entreprises, artisans et commerçants sont venus récompenser les primés. Chacun se donna enfin rendez-vous pour l’édition 2017.img_1331

La légende de Notre-Dame de l’Epinette

La chapelle de l’Epinette telle qu’elle se présentait il y a plus d’un demi siècle

Derrière le stade, un chemin de traverse en lacet rejoint la rue de la fontaine à la route Départementale n° 26 menant à Preuseville. Dans ces terrains, plutôt humides, situés à proximité de notre rivière, l’Yères, on trouve de nombreuses espèces d’arbres et d’arbustes moyens à grands (noisetiers, houx, saules etc.) dont l’épine. D’où le nom de ce lieu-dit : « L’Epinette »

Dans l’une de ces épines, âgée, au tronc noueux et creusé avait été placée une statue de la Vierge.

L’histoire n’en dit pas la raison. Mais il y a toujours, à la base d’une légende, un fait réel et c’est sa transmission orale qui la modifie, la magnifie et la rend extraordinaire.

L’épine était alors reconnue comme un arbre sur lequel la foudre ne tombait jamais et il n’était pas rare, dans notre région très boisée, qu’un arbre, particulièrement, fasse régulièrement l’objet d’un regroupement populaire religieux.

Probablement afin de conserver cette statue, très vénérée, dans de meilleures conditions, on avait donc décidé de lui réserver une belle place dans l’église Saint-Martin, au centre de la commune. Ce qui fut fait. Le lendemain matin, à la surprise générale, on s’aperçut que la Vierge avait retrouvé sa place au cœur de l’épine. Et ainsi, après plusieurs tentatives et retours inexpliqués de la statue en cet endroit, on décida d’élever ici une chapelle que l’on nomma tout naturellement « Notre-Dame de l’Epinette ».

Notre Dame de l’Epinette servit d’abri aux valeureux soldats durant la guerre 1914-1918

Spacieuse, élégante, aux ouvertures de style gothique, elle fut édifiée au 16ème siècle.

Aujourd’hui, celle-ci a disparu. Après avoir connu les tumultes de la Révolution (elle avait été dédiée à la Raison, elle devint ainsi  « Temple de la Raison »  au nom de la toute nouvelle liberté d’opinion, l’église Saint Martin, quant à elle, conservait sa fonction religieuse), elle fut progressivement abandonnée,  étant très excentrée  et située sur un terrain parfois inaccessible car envahi par l’eau. Elle servit d’abri aux valeureux soldats durant la guerre 1914-1918, comme en atteste cette carte postale, et de grange. Incendiée durant la deuxième guerre mondiale, il n’en restait plus que les murs. En 1955, sur l’initiative de Jean Seigneur, s’y était tenu un spectacle son et lumière. Devenue propriété privée, elle fut complètement détruite.

 On aperçoit, sur cette photo aérienne, la chapelle, dont il ne reste que les murs (1952)