Louise Claeysen, Artiste Peintre de renommée, née à Foucarmont

El Mansour à Port Vendre -Huile sur Toile- 54x74cm

Louise Claeysen, Artiste Peintre, est née à Foucarmont au début du XXème siècle, le 17 juin 1903 exactement.

La petite Louise était la fille de Louis Claysen, Agent voyer (anciennement Agent chargé de la gestion et de l’entretien des chemins vicinaux), originaire de Dunkerque (1875) et de Camille Ruhaut, Couturière, née à Foucarmont (1873). Les parents de Camille Ruhaut, Sophronime Ruhaut, Menuisier et Pauline Monchaud, étaient eux-mêmes originaires de Foucarmont.

Titulaire d’un Doctorat en pharmacie, elle deviendra pharmacienne en hôpital. Elle se mariera le 16 Janvier 1936 avec Marcel Caron, en la mairie du XIIème arrondissement à Paris, union qui sera dissoute en 1960.

Sa vie durant, elle vivra une véritable passion pour la peinture et le dessin, avec pour preuve, l’importance de sa production. Répertoriée dans les ouvrages de référence, ses œuvres présentent une grande modernité.

Élève de l’Académie d’André L’hôte, à la fin de la deuxième guerre mondiale, elle s’inspirera du cubisme, sans trop entrer dans l’abstrait, cubisme que l’on pourrait plutôt qualifier « d’expressionniste ».

Huiles sur toile ou sur carton, gouaches sur papier, aquarelles, Louise Claeysen maîtrisait avec bonheur ces différentes techniques.

Les saltimbanques dans un train, tableau emprunt d’une certaine mélancolie – 1948

Paysage fauve (1955) -Huile sur carton- 50x63cm

Au gré de ses voyages, elle exercera son talent dans la production de paysages, natures mortes et fleurs de diverses régions de France (Provence, Bretagne… et Normandie bien sûr) ; mais aussi de l’étranger : de Grèce, d’Italie et d’Espagne.

Très jeune, elle exposait déjà en province : un extrait du Journal du Loiret d’Avril 1935 relate sa présence au salon des Artistes Orléanais ; elle a alors 32 ans.

Le Journal du Loiret – Exposition des Artistes Orléanais – 1935

Elle exposera également au Salon des Indépendants et au Salon d’automne à Paris la même année, au Salon des Femmes Peintres à Paris également en 1944 mais aussi à Wichita (Etat du Kansas) et à New York où elle a reçu un prix.

S’étant établie dans le Loiret, elle fera partie de l’Association des Artistes Orléanais et en sera la Vice-Présidente d’Honneur.

La pie -Huile sur toile- 1949

On peut admirer quelques-uns de ses tableaux au musée des beaux-arts d’Orléans.

Elle décédera le 13 décembre 1997 à Evreux.

Connue et reconnue dans le domaine de l’art, Louise Claeysen, grande artiste de ce début du XXième siècle, imprégnée du cubisme et de l’art déco figure donc parmi les personnes de renommée, d’origine foucarmontaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *