Double inauguration à Foucarmont

Avec une météo soudainement clémente, Foucarmont vivait, en cette fin d’après-midi du 23 Mai 2016, à nouveau un moment fort, avec l’inauguration de son ancien lavoir et de la zone humide toute proche, tous deux réhabilités.

Nombreux étaient les élus, personnalités et habitants de la commune à entourer Dominique Vallée, Maire de Foucarmont, Martial Fromentin Président du Bassin DSC_2256Versant de l’Yères et de la Côte, Maire de Saint-Martin le Gaillard et Marie Le Vern, Députée de la 6ème Circonscription et Conseillère Départementale.

Dans un premier temps, la cérémonie prit la forme d’une visite guidée

Avant AprèsAprès avoir présenté un historique des lieux, le détail les travaux réalisés fut présenté à l’assistance.

Le lavoir tout d’abord, qui était déjà existant au tout début du XIXème siècle, si l’on en croit une délibération du Conseil Municipal du 9 nivôse de l’An IX de la République, inscrivant une somme de 40 Francs pour son entretien. Destiné surtout au rinçage du linge, contrairement à ce que l’on croit habituellement, car le linge était lavé à la maison, il avait également une fonction sociale : les lavandières s’y rencontraient et échangeaient les nouvelles, petites ou grandes, de la commune et des environs. Il reste aujourd’hui un but de promenade et un lieu de rencontre.

Les personnes présentes ont pu découvrir la zone humide et ses installations

Les personnes présentes, emmenés par Arnaud Maruite, ont pu découvrir la zone humide et ses installations

La zone humide quant à elle, a été réhabilitée par le bassin Versant en association avec la commune avec pour fonctions la régularisation des ruissellements recueillis du versant Nord-est du lieudit « L’Eclehêtre » mais aussi un véritable « réservoir » de biodiversité pour la faune et la flore. Emmenés par Arnaud Maruite, Technicien-Animateur du Bassin Versant, les personnes présentes ont pu découvrir les installations (platelage, aire d’observation destinée aux enfants des écoles et aux jeunes des collèges et des lycées, abreuvoir au fil de l’eau pour les animaux…) et aussi, au passage, quelques éléments de la faune, caractéristiques de ces lieux.

Coupé de ruban

Sylvie Pinoli, 2ème Adjointe, Dominique Vallée, Marie Le Vern et Martial Fromentin coupent le ruban tenu par deux jeunes Foucarmontaises

Les rubans coupés, vint le moment des discours.

Ce fut tout d’abord au Maire de se féliciter de cette collaboration avec le Bassin Versant : « la vie de notre lavoir sera désormais liée à celle de cette zone humide. Il est de notre devoir à nous les Elus de protéger les populations en prenant les mesures destinées à éviter les inondations, de protéger notre patrimoine culturel, témoin du passé, afin de le transmettre aux futures générations » remerciant au passage l’équipe municipale d’avoir bien compris l’intérêt de ce projet. Il remercia également les entreprises ainsi que le Département pour son aide.

Puis, Martial Fromentin prit à son tour la parole, rappelant les rôles du Bassin Versant : protéger les biens et les populations des ruissellements et inondations, protéger l’eau et la biodiversité, mener des actions pédagogiques envers les jeunes, notamment. « La connaissance de la nature les conduira à l’aimer et à la protéger ». « On voit des communes aller vite : de telles zones sont asséchées, parfois construites avec les problèmes que cela entraîne et puis il y a des communes comme Foucarmont qui prennent le temps et qui vont dans le bon sens… ». Celui-ci remercia également les financeurs : Agence de l’eau, Région…

Une aire d'observation a été aménagée pour les visiteurs et les élèves

Une aire d’observation a été aménagée sur la zone humide pour les visiteurs et les élèves

Enfin, Marie Le Vern, par référence au lavoir et aux lavandières, soulignera combien « la condition féminine s’est améliorée au cours du dernier siècle » car, fort heureusement, on ne voit plus ces femmes contraintes de fournir des efforts insoupçonnés pour mener à bien les lessives du foyer. Elle soulignera également le bénéfice de telles réhabilitations pour le développement de l’attractivité, du tourisme de notre territoire. Elle suggéra par ailleurs, que ce lavoir devienne ponctuellement un lieu d’animation où l’on pourrait par exemple entendre des contes et légendes fantastiques qui s’y rattachent.

IMG_20160523_190816

C’est sous le lavoir que l’on partagea le verre de l’amitié

C’est d’ailleurs sur ce point que le Maire concluait en souhaitant que ces lieux soient pris en compte dans un itinéraire de randonnée intercommunal, et soient bouclés avec le hameau de « l’Abbaye », haut de l’histoire du Bourg où subsistent l’ancien moulin et des vestiges du mur d’enceinte de l’édifice détruit à la Révolution.

La cérémonie pédagogique mais tout autant festive, se termina, comme le veut la tradition, par le partage du verre de l’amitié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.