La salle des fêtes nommée « Salle Lucien Boudin »

Ce vendredi 30 octobre 2015 restera gravé dans les mémoires de nombreuses personnes présentes à cette cérémonie.

Dix sept heures trente : Impatientes, de nombreuses personnes sont déjà présentes sur la Place des Cateliers et commencent lentement à se diriger vers la salle des fêtes qui se verra baptisée « Salle Lucien Boudin » durant cet hommage.

Dix-huit heures : un flot continu d’invités pénètre dans la salle et non sans émotion ceux-ci retrouvent, parfois spontanément, des personnes, anciennes ou anciens collègues de travail de l’usine elbé. Moments de retrouvailles intenses durant lesquels chacun essaie de retrouver un sourire, une expression sur chaque visage afin de reconnaître une personne parfois perdue de vue depuis près de quarante ans !

Dominique Vallée entouré des personnalités

De gauche à droite : Monique Pinoli, Jean-Pierre Heusèles, Hubert Parry, Serge Renaudin, Dominique Vallée, Pascale Charbit, Marie Le Vern et Didier Régnier

Parmi eux : Serge Renaudin ancien dirigeant de la Société Gewy, Hubert Parry Directeur Général de l’entreprise Alliance Elaborés ainsi que Jean-Pierre Heusèles, Président du groupe Alliance. Présents également, Marie Le Vern Députée et Didier Régnier, tous deux Conseillers Départementaux du canton d’Eu, Bernard Martel, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Littoral Normand-Picard, Christian Roussel, Président de la Communauté de Communes de Blangy sur Bresle et nombre de Maires et anciens Maires des communes environnantes dont Jean Moreau et Monique Pinoli, anciens Maires de Foucarmont.

Et puis, attendue avec autant d’impatience, c’est au tour de la famille de « Lucien » (c’est ainsi que tous les intervenants le nommeront durant cette soirée) de pénétrer dans la salle Jacqueline Boudin et ses trois enfants Pascale, Jean-Luc et Laurent ainsi que ses petits enfants.

Puis vint le moment des discours.

Ce fut Dominique Vallée, Maire, qui souhaita la bienvenue à tous et retraça l’histoire de Lucien Boudin, cet homme exceptionnel qui, d’un petit atelier artisanal de salaisons de 5 personnes créé après guerre passera à une entreprise prospère de 350 salariés en 1976. Cette entreprise, du nom d’Elbé (des initiales de Lucien Boudin) connaîtra un véritable drame en 1977 : un tapage médiatique autour d’un cas de botulisme attribué à une terrine de pâté sortie de l’usine réduira à néant les efforts de Lucien et de tous ses collaborateurs en quelques semaines. L’entreprise sera reprise par Lockwood Foods pour 18 mois. Puis se seront Gérard et Willy (Gewy) qui reprendront l’affaire et confieront à Serge Renaudin la direction de l’entreprise qui sera rachetée enfin par le Groupe Alliance, celle-ci compte 420 emplois aujourd’hui.

Mais ce qui ressortira de son discours*, ce sont les grandes qualités de l’homme qui méritait d’être reconnu bienfaiteur de la commune et de passer à la postérité par le biais du baptême de cette salle municipale restée sans nom depuis son inauguration en 1964.

Cette cérémonie permettait également de mettre en lumière cette entreprise aujourd’hui prospère, si importante pour la commune mais aussi pour les vallées de l’Yères et de la Bresle.

M. Renaudin et M. Parry s’attacheront à expliquer dans leur intervention de quelle façon la continuité et le développement ont pu être possibles malgré les écueils qu’il a fallu contourner. M. Heusèles et M. Martel s’attacheront également à mettre en relief les qualités de l’homme. Pour sa part, Marie Le Vern soulignera l’équilibre réalisé à Foucarmont entre la Salle René Beuvin, portant le nom d’un Elu (Maire de Foucarmont pendant 20 ans) et cette salle qui, elle, portera le nom d’un Entrepreneur, « juste équilibre entre la démocratie et l’entreprenariat »

Jacqueline Boudin, sa fille Pascale et son fils Jean-Luc vont dévoiler la plaque

Jacqueline Boudin, derrière elle, sa fille Pascale et son fils Jean-Luc vont dévoiler la plaque

Puis vint le moment de dévoiler la plaque inauguratrice placée dans le hall ainsi que la plaque extérieure, qui fut découverte par deux des petits enfants de Lucien. IMG_0111

Au retour dans la salle, une surprise attendait l’assistance : une vidéo d’époque, conservée par Eric Messier, a permis de revivre avec émotion, durant quelques minutes, le quotidien de l’usine elbé.Plaque

Enfin, Mme Boudin prit la parole afin de remercier la Municipalité, tous les acteurs de ce moment inoubliable pour elle-même et sa famille, toutes les personnes présentes avant de tous se retrouver devant le verre de l’amitié.

Retrouvez ici l’intégralité du discours de Dominique Vallée, Maire : 

Discours du Maire_ Hommage à Lucien Boudin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *