Thés dansants : ce qui fait leur succès

A Foucarmont, nombreux sont les thés dansants organisés par les associations locales.

A partir de 14 h 30, en général, la salle et la piste se remplissent peu à peu et c’est jusqu’à 150 voire 200 personnes ou plus qui vont, pendant plusieurs heures, évoluer au rythme d’une musique de qualité (accordéon, synthé, chansons…). On y rencontre peu de jeunes, les tranches d’âges se situant entre 40, 50, 60 ans et plus. Mais quand il s’agit de passer un bon moment, on a toujours 20 ans ! On oublie ainsi, pour un après-midi, ses problèmes quotidiens quels qu’ils soient, le thé dansant semblant être un excellent remède… malheureusement non remboursé par la Sécurité Sociale !

 Succès toujours confirmé du thé dansant organisé par le CNBVT. Ici, le 9 mars dernier avec, pour animatrice, la si sympathique, jolie et talentueuse Delphine Hubin.

Mais au-delà de ses bienfaits, participer à un thé dansant c’est aussi participer à la vie associative de sa commune et vivre un moment de convivialité : se rencontrer, échanger, s’amuser … le tout, pour une somme modique, 10€ en moyenne.

Ce succès est dû à la qualité de l’animation, mais aussi au dévouement des membres des associations qui veillent à leur parfaite organisation et à leur parfait déroulement.

Outre les danses habituelles dites « de salon » ou « de société » (Valse, paso, tango, Cha-cha…),  on y pratique de plus en plus les danses dites « en ligne » dans lesquelles, si vous êtes novices, vous pourrez facilement vous glisser et vous vous étonnerez de votre réussite, au bout de quelques instants… Alors,  n’hésitez plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.