Une aide pour l’Ukraine

Voilà maintenant plus de cinq semaines que la Russie a déclenché son agression contre l’Ukraine.

Cinq semaines sans fin, faites de bombardements, de destructions, de déplacements de populations, de mort, de sang et de larmes.

Le Conseil Municipal, en réunion le 31 Mars dernier, a décidé de débloquer une somme de 1 000€ pour venir en aide au peuple ukrainien.

« 1 000€ cela peut paraître modeste, mais si les 35 000 de communes de France viennent en aide de cette façon à l’Ukraine, en donnant, en moyenne, cette somme suivant leurs possibilités financières, cela pourrait représenter une somme totale de 35 millions d’euros. » argumentera le Maire.

Une aide qui sera dirigée vers le FACECO

Dans le respect des engagements internationaux de la France, les collectivités territoriales et leurs groupements peuvent mettre en œuvre ou soutenir toute action internationale annuelle ou pluriannuelle de coopération, d’aide au développement ou à caractère humanitaire.

En effet, le FACECO (Fonds d’action extérieure des collectivités territoriales) géré par le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) vise à fournir aux collectivités un outil pour mettre en œuvre cette possibilité. Ce fonds permet aux collectivités qui le désirent d’apporter une aide d’urgence aux victimes de crises humanitaires à travers le monde, qu’il s’agisse de crises soudaines (notamment les catastrophes naturelles) ou durables (par exemple les conflits).
Afin de s’assurer que les aides versées par les collectivités sont gérées de manière pertinente, la gestion de ce fonds est confiée à des agents de l’État experts dans l’aide humanitaire d’urgence qui travaillent en liaison étroite avec les organisations internationales et les ONG françaises.

C’est donc tout naturellement que le Conseil Municipal a décidé de se tourner vers cette entité, afin que l’utilisation de cette aide soit dirigée de la meilleure façon possible.