Ruissellements sur la D26 : la connexion hydraulique rétablie

C’est à la suite d’événements passés inquiétants, que la nouvelle municipalité s’est attaquée à ce problème en se rapprochant du Syndicat de Bassin Versant de l’Yères et de la Côte et du Département pour trouver des solutions visant à diminuer les risques.

Une nouvelle étape : conduire les eaux efficacement vers les prairies humides.

Des travaux récemment menés par le département ont permis de rétablir la connexion hydraulique entre la Départementale 26 – Rue du Stade et la Zone humide toute proche.

En effet, par épisodes pluvieux intenses (orages, pluies intenses sur la durée) les eaux de ruissellements provenant des champs et de la route de l’Eclehêtre se dirigeaient vers la rue du stade, avec un risque d’inondation, menaçant les habitations proches.

Des ruissellements inquiétants observés à plusieurs reprises, rue du stade

Des premiers travaux menés en 2014 et 2015

Ceux-ci avaient permis d’aménager le chemin de l’Epinette : creusement d’un fossé, création d’une noue et d’un avaloir double évacuant les eaux vers la zone humide. De plus un avaloir avait été ouvert en 2015, face au terrain de tennis, afin de canaliser les eaux captées sur la partie haute de la rue du stade pour les diriger vers la rivière.

Restait une étape à réaliser : mettre place, en bas de la route de l’Eclehêtre, un avaloir et diriger les eaux, par la pose d’un busage sous la voirie, vers le chemin de l’Epinette et de là les envoyer dans la zone humide située en contrebas, le long de l’Yères.
Cette zone joue ainsi le rôle d’éponge : les eaux, progressivement, vont regagner la rivière ou s’infiltrer suivant le classique « cycle de l’eau ».
Cela permettra d’alléger de façon notable les volumes d’eau qui se dirigent vers le bas de la rue du stade, rassurant d’autant les riverains.

L’eau canalisée se déverse dans la zone humide qui joue le rôle d’éponge

Une prochaine étape à l’étude

Toujours avec l’appui technique du Bassin Versant de l’Yères, une étude est actuellement menée pour réhabiliter une mare privée, face à la salle de sports et qui jouera le rôle de tampon permettant ainsi de réguler les flux pluviaux de ce secteur.