Un Atlas de la biodiversité va concerner Foucarmont en 2021

Crédit © Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Yères et de la Côte

Cette démarche, initiée par le Syndicat Mixte de Bassin Versant de l’Yères et de la Côte, a pour but de faire connaître et de mettre en valeur la biodiversité au sein des communes, au moyen d’animations et de collecte de données faunistiques et floristiques.

Les communes de Fallencourt, Foucarmont, Villers sous Foucarmont, Saint Léger aux Bois et Réalcamp ont été choisies pour ce nouveau projet en 2021, de par leur engagement dans la démarche de réduction des produits phytosanitaires. Deux volets sont à l’étude : scientifique et participatif.

Le volet scientifique

Au sein de ce territoire, on retrouve des coteaux calcaires, peu connus en termes de biodiversité, pour les élus comme pour les habitants. Les coteaux calcaires sont des milieux particuliers, caractérisés par un relief plus ou moins important et un sol composé principalement de craie. Les propriétés d’infiltration de la craie font que le sol est en général assez pauvre et sec. Si à cela est associée une exposition au Sud, il y a création de conditions écologiques particulières permettant l’installation et le développent d’espèces végétales et animales adaptées, pouvant être rares, voire menacées.

L’objectif est donc d’inventorier ces milieux en réalisant l’occupation du sol sur la zone d’étude globale, de prioriser ces milieux et de proposer des mesures de gestion en faveur de la biodiversité.

Cet inventaire sera tourné vers les papillons de jour, la flore, les chauves-souris…et autres petites bêtes.

Le volet participatif

Les communes, délimitées par leurs limites administratives, font l’objet d’une étude participative. Le but étant de sensibiliser les habitants à la biodiversité au travers diverses animations telles que des randonnées botaniques, des chasses aux papillons, une nuit de la grenouille, une nuit de la chouette et une nuit de la chauve-souris. Par ailleurs, un inventaire participatif sera mené, sous la forme d’un « WANTED ». Le but était d’inventorier certaines espèces au sein des communes, de les photographier et d’envoyer leurs localisations précises. Vous pourrez envoyer vos observation sous forme de photographie(s) par mail avec leur localisation (biodiversité.yeres@orange.fr)

De plus une démarche pédagogique en association avec les écoles est envisagée afin de sensibiliser les enfants à leur environnement proche.

Vous pouvez aussi rejoindre la page Facebook dédiée à l’Atlas (Atlas de Biodiversité Communale de la Vallée de l’Yères) pour en connaître les informations.

A la fin du mois d’Août, une restitution se déroulera au lavoir de Foucarmont : présentation à la population sous forme d’une exposition qui se prolongera en la salle René Beuvin. (En fonction des conditions sanitaires)

Dernière minute liée à l’évolution de la pandémie

La photo de la semaine

Un an ! Il y a un an, nous découvrions avec stupeur et inquiétude le Covid-19, sans trop savoir vers où cette crise inédite nous embarquait.

Loin d’être rassurés aujourd’hui sur son issue, cette photo de la Rue Douce à l’heure du couvre-feu exprime la satisfaction : celle de voir les mesures gouvernementales strictement observées par la population, dans un souci de respect, de combat collectif contre ce virus, avec une parfaite compréhension de la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons.

Mais cette vue d’une rue vide de toute vie exprime également une certaine angoisse, face à un avenir sans cesse remis en question, sans savoir si et quand nous allons apercevoir le bout de ce tunnel sans fin.

Selon les dernières informations le seuil d’alerte maximale est maintenant dépassé en Seine-Maritime, avec un taux d’incidence de 269 cas pour 100 000 habitants (le seuil est fixé à 250), mesuré le 16 mars dernier, il y a 2 jours.

Le Conseil Municipal décide une mise à jour de la SIL (Signalétique d’Intérêt Local)

Cette nouvelle signalétique avait été mise en place fin 2017 (©foucarmont.com)

2017 : Une rénovation totale de la signalétique avait été alors été initiée

Une nouvelle signalétique d’intérêt local avait été mise en place par la Municipalité en 2017. Celle-ci a pour but de flécher les commerces, les entreprises, les installations et bâtiments communaux (stade, écoles, salles, cimetière  etc), les ervices afin de les localiser plus facilement.

La signalétique en place précédemment, devenue obsolète, ne correspondait plus aux attentes.

Elément d’attractivité et témoin de l’activité économique de la commune

Une signalétique bien pensée est également un élément qui concourt à l’attractivité d’une commune ; de plus, elle en traduit le dynamisme économique.  C’est pourquoi, quatre années s’étant écoulées depuis sa mise en place, il convenait de procéder à sa mise à jour, suite à l’arrivée de nouvelles entreprises ou autres modifications.

Le Conseil Municipal a donc décidé de matérialiser les modifications intervenues à savoir le changement de nom de l’entreprise Alliance Elaborés qui a pris pour nom Gelaé, l’arrivée de l’entreprise Berthe Frères, couverture et Bardage Route Nationale, de l’entreprise Jérôme Fossé, Couverture, Rue Douce ainsi que l’entreprise C.& F. Denis, Menuiserie, qui va s’installer prochainement Rue Desjonquères.

Pour ce qui concerne les commerces, un fléchage global avait été privilégié par le Conseil Municipal, en raison de la compacité du Bourg, pour ne pas trop « alourdir » la signalétique et lui garder une lisibilité acceptable.

Ces modifications se matérialiseront dans les semaines à venir, à n’en pas douter, à la plus grande satisfaction des usagers, transporteurs, livreurs et commerciaux. 

L’image de la semaine

L’hélicoptère du SAMU a dû se poser sur le parking du Centre de Secours, ce lundi 8 mars

Cette photo est malheureusement liée au décès d’une personne sur le territoire de la commune de Foucarmont, lundi 8 mars.

Un homme de 47 ans, habitant d’une commune voisine, a en effet été victime d’un arrêt cardiaque.

Le SAMU arrivé rapidement par la voie des airs, avec en appui, les Sapeurs Pompiers de Foucarmont ont tout tenté pour le réanimer, en vain.