Pas de recensement de la population en 2021 pour Foucarmont

Mis en avant

Pas de recensement en 2021 pour les communes qui avaient recensé leur population en 2016

Foucarmont figurait en 2021 au nombre des communes qui auraient dû recenser leur population. En effet, le denier recensement date de 2016 et cette opération doit être renouvelée tous les 5 ans.

La collecte des informations sur le terrain aurait dû commencer le 21 janvier prochain.

Les risques d’un recensement peu fiable

En raison de l’épidémie qui sévit actuellement, les conditions ne permettent pas de réaliser une collecte des données en ce début d’année 2021. « La collecte sur le terrain de l’enquête de recensement entraîne de nombreux déplacements et contacts avec les habitants ; même si ceux-ci sont courts et limités, ils sont difficilement compatibles avec la situation sanitaire, quelle que soit son évolution d’ici à fin janvier 2021. » peut-on lire sur le site internet de l’INSEE.

Les conditions ne permettent donc pas d’assurer un recensement fiable. On peut aisément imaginer qu’une partie de la population refuse de coopérer à l’opération, ne souhaitant pas recevoir l’agent recenseur. Mais que dire de la difficulté de recruter des agents recenseurs si l’on considère les risques potentiels pour leur personne.

L’enquête est donc reportée à l’année prochaine.

Bonne ou mauvaise nouvelle pour la commune ?

Chaque année l’INSEE actualise la population de la commune en croisant plusieurs sources afin de coller au mieux à la réalité. Cette méthode sera reconduite et adaptée « en mobilisant davantage les données administratives » assure l’INSEE.

Il n’en reste pas moins que le récolement physique des données sur le territoire de la commune peut apparaître comme la méthode la plus sûre.

C’est pour cette raison que l’INSEE en prend d’ores et déjà l’engagement : « Ces adaptations de méthodes sont possibles pour tenir compte de l’absence d’une année d’enquête. En revanche, il ne serait pas possible de pallier des absences répétées d’enquêtes de terrain ; l’enquête de recensement devra donc reprendre dès 2022 selon le calendrier et le protocole habituels. »  

Il s’ensuivra un décalage de calendrier pour toutes les communes : « celles qui devaient faire leur enquête de recensement en 2021 la feront en 2022 ; celles qui devaient la faire en 2022 la feront en 2023, etc. »