Lotissement : diagnostic archéologique en cours

« Le clos du verger » vient de faire l’objet d’un diagnostic archéologique

Certains d’entre vous ont peut-être pensé qu’à la sortie du confinement, le coup d’envoi des travaux d’aménagement du lotissement « Le Clos du Verger » avait été donné. Il n’en est rien. Les terrassements importants réalisés sur les terrains sont en fait la marque de la réalisation d’un diagnostic archéologique réalisé par l’INRAP (Institut National de la Recherche Archéologique Préventive)

Un dignostic pour quoi faire ?

Depuis 2001, une loi impose qu’avant tous travaux d’aménagement (construction d’autoroute, de voie ferrée, aménagement de site industriel ou de zone d’activités, aménagement urbain.. etc.) il soit recherché si le sol, le sous-sol ne présentent pas un intérêt particulier par la présence d’indices qui conduiraient à le fouiller de façon beaucoup plus précise. Et cela, pour protéger le patrimoine historique qu’ils recèlent. Cela permet l’avancée de la connaissance, pour les scientifiques et historiens, qu’ils partagent avec le grand public par des publications, des expositions, des visites sur site y compris pour les scolaires.

C’est ainsi que lors de la construction de l’autoroute A28 en 1997, un cimetière mérovingien fut découverte sur le territoire de Preuseville ainsi qu’un sanctuaire au lieu-dit « Le Mont du Val aux Moines » sur la commune de Fesques : les fouilles y avaient alors révélé la présence de fosses contenant des énigmatiques… paires de pieds !

Plus récemment, avant la réalisation de la Zone d’activités de Callengeville, le diagnostic archéologique a permis de mettre en évidence un établissement rural gaulois et gallo-romain sous la forme d’un enclos délimité par un système de clôture fossoyée.

Quel en est le mode opératoire ?

Des tranchées sont régulièrement creusées sur les terrains concernés, à la pelle mécanique, plus ou moins profondes, selon la nature du sol. Les archéologues présents observent ainsi les modifications qui pourraient apparaître visuellement dans l’organisation du sous-sol (présence de fosses de terre arable dans une strate de calcaire, par exemple, qui pourraient induire une intervention humaine). mais cela peut-être aussi la mise au jour d’anciennes fondations ou encore, plus communément, la présence de fragments de tuiles ou de poteries, d’armes, de monnaie, de bijoux et autres objets en tous genres, témoins de la présence humaine en ces lieux, plus ou moins lointaine sur l’échelle du temps.

Pas d’intérêt particulier pour ce site

Les 2 hectares concernant le projet de lotissement n’ont pas révélé d’intérêt particulier à l’issue des 2 jours de recherche. Les tranchées vont donc être rebouchées et le terrain remis en son état initial dans les jours qui viennent, ce qui devrait permettre à la Municipalité de poursuivre son aménagement.

Réouverture des écoles de Foucarmont le Jeudi 14 Mai

L’école maternelle de Foucarmont et ses 2 classes

Une réouverture des écoles en conséquence du déconfinement

Comme l’a souhaité le Président de la République, les écoles du SIVOS de la Haute Vallée de l’Yères vont réouvrir leurs portes le jeudi 14 Mai prochain.

Depuis le mardi 17 mars, début du confinement, les enfants de Soignants et autres personnels restés en première ligne pour assurer la continuité des services publics étaient accueillis dans les locaux de l’école maternelle. Les Directrices d’Ecoles avaient également mis en place un ensemble de dispositions à destination des élèves confinés afin d’assurer la continuité pédagogique.

Mais avec le début du déconfinement, le 11 mai prochain, il faut penser au retour progressif à l’activité, lié au retour des enfants à l’école. Les Directrices ont donc sondé les familles dans un premier temps afin de se positionner sur le retour ou non de leur(s) enfant(s) en classe, puisque basé sur le principe du volontariat. Environ 30% d’entre elles ont répondu favorablement.

A l’école élémentaire les CP et CM2 retrouveront le chemin de l’école en premier

Un accueil progressif

En concertation avec les Maires des communes associées (Foucarmont, Fallencourt, St Riquier en Rivière, Villers sous Foucarmont et Dancourt) les Directrices ont planché sur une organisation globale permettant d’accueillir les élèves dans les conditions de sécurité attendues. Ainsi la rentrée se déroulera le JEUDI 14 MAI ; dans un premier temps seront accueillis les enfants des classes de CP et CM2.

Les élèves de Grande Section retrouveront leur univers scolaire le 18 Mai

La semaine suivante (18 et 19 Mai) ce sont les « Grande Section » volontaires des Maternelles qui retrouveront leur école et pour terminer, la semaine suivante (25 au 29 Mai), les élèves de CE1-CE2 et « Moyenne section » et « Petite section » volontaires entreront à leur tour.

Retour à l’école maternelle des « Moyenne et Petite Section » le 25 Mai

Les enfants seront accueillis par groupes sur le principe de l’alternance sur la semaine : un groupe aura classe les lundi et mardi, le second groupe les jeudi et vendredi. Les enfants de soignants eux, seront accueillis tous les jours.

Enfin, les horaires ne sont pas modifiés. Les parents devront faire preuve de civilité, éviter les regroupements à proximité des accès de l’école, respecter la distanciation et se conformer aux directives des directrices.

Qu’en sera-t-il des services aux familles

Il n’y a aura pas d’accueil périscolaire. Les élèves qui désireront manger à la cantine devront apporter leur repas froid en contenant isotherme et se restaureront sur site. En conséquence, le transport scolaire ne s’effectuera que le matin et le soir.

Un protocole sanitaire rigoureux

En vue d’assurer au maximum la sécurité de la communauté, un protocole sanitaire rigoureux a été mis en place, dans le respect des mesures barrières. Les déplacements ont été volontairement limités. Des mesures ont été prises pour les entrées sorties afin d’éviter « le brassage ». Le port du masque pour les maternelles n’est pas recommandé, il n’y a pas d’obligation pour les enfants de l’élémentaire que ce soit à l’école ou dans le bus de ramassage, pour ceux qui l’emprunteront.

L’information de toutes ces dispositions a été donnée aux familles volontaires. A noter enfin que la continuité pédagogique sera assurée pour les enfants dont la famille a pris la décision d’attendre et de reporter à plus tard le retour à l’école.

Les 3 classes de l’Élémentaire et les 2 classes de la Maternelle de Foucarmont ainsi que la classe de Fallencourt vont pouvoir à nouveau entendre résonner les voix des enfants et de leurs maîtresses.

L’école Élémentaire de Foucarmont et ses 3 classes

Qu’en est-il des masques pour Foucarmont ?

La course aux masques

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Coronavirus-Image.png.

Dans une situation de crise plutôt anxiogène sur la question des masques, les collectivités locales rencontrent les mêmes difficultés que tout un chacun sur cette question. Malgré les annonces, force est de constater que se procurer un masque n’est pas chose aisée, et cela, pour tous.

Avec l’annonce d’un déconfinement à partir du 11 mai prochain, la tension monte : sera-t-il possible de se protéger dans les circonstances qui l’exigeront ? Les masques grand public ou chirurgicaux seront-ils réellement disponibles dans les jours qui viennent ? A priori, il n’y a pas de raisons d’en douter.

Cependant, certaines collectivités locales ont essayé, pour le mieux, d’anticiper et d’envisager de procurer à leurs administrés un premier équipement. Ceci dans l’attente de l’offre qui devrait être disponible dans les pharmacies, chez les buralistes et dans les commerces de distribution, comme cela a été annoncé par les médias.

Deux commandes de masques en attente de livraison pour la commune

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Entrée-Mairie-2-1024x768.jpg.

La commune de Foucarmont, pour sa part, a passé commande de masques « grand public », appelés aussi masques « barrières » ou « alternatifs », en tissu, lavables, donc réutilisables plusieurs fois qui viendront en complément du respect des gestes barrières. A la norme AFNOR, les 800 masques commandés seront disponibles pour les habitants de Foucarmont (dès 11 ans). Dans quel délai ? Pour ces masques, la livraison est annoncée pour le 25 mai, au plus tard. Souhaitons que les délais soient respectés.

Dans le cadre d’un groupement proposé par Hervé Morin, Président de la Région Normandie, une commande de 1 000 masques chirurgicaux a été également passée en tout début de semaine 17. Ces masques, jetables, offrent une protection supplémentaire. Ils constitueront une réserve sanitaire et ne seront délivrés que dans des conditions particulières aux habitants qui rencontrent des difficultés passagères pour s’en procurer : personnes présentant une fragilité, une pathologie avérée ou devant se protéger par ce type de masque pour un motif justifié. Ils serviront aussi à protéger les agents de la commune en contact avec le public. Nous en prendrons possession dans les jours qui viennent (Semaine 19).

ATTENTION : les masques n’exonèrent en rien du respect des gestes barrières

Une mesure de solidarité complémentaire décidée par la Communauté de Communes

Enfin, la Communauté de Communes Aumale-Blangy va également fournir à chaque habitant de son territoire, donc aux Foucarmontais, également, un masque « barrière » réutilisable plusieurs fois. L’annonce en a été faite par son Président Christian Roussel il y a quelques jours.