Le déplacement au cimetière non autorisé en période de confinement

Le cimetière de Foucarmont (Image d’archives) ©foucarmont.com

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous sommes toujours en période de confinement.

En effet, le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire, à compter du mardi 17 mars à 12h00.

Le déplacement au cimetière, ne figure pas dans la liste des autorisations, même si cette situation est difficile à vivre pour certaines personnes.

Les cimetières demeurent ouverts pour procéder aux rites funéraires qui restent possibles. Ceux-ci ne peuvent avoir lieu que dans la stricte intimité, donc en nombre très réduit et en observant rigoureusement les mesures barrières. Seuls les membres proches de la famille et le personnel funéraire pourront donc obtenir une dérogation aux mesures de confinement et ce, dans la limite de 20 personnes maximum.

Aussi, même si le cimetière demeure ouvert, les personnes qui s’y rendraient, en dehors du cas exposé ci-dessus, seraient en infraction et s’exposeraient à une verbalisation avec une amende de 135 €, voire plus en cas de récidive.