Magique spectacle de fin d’année des Maternelles

S’il est des instants magiques un spectacle d’enfants en est bien un véritable.

Ainsi, en ce mardi 26 Juin, salle Lucien Boudin, les Enseignantes de l’école maternelle, aidées des ATSEM, avaient donné rendez-vous aux familles de leurs petits élèves afin d’assister au « pestacle » de fin d’année.

Sur le thème des nombres et des couleurs, des lettres de l’alphabet et des parties du corps, durant une bonne demi-heure, les parents, papis et mamies et autres tontons, tatas et… nounous allaient vivre un moment d’enchantement.

Les premiers nombres, lettres de l’alphabet, couleurs et parties du corps pour thèmes repris dans les chansons

La quarantaine d’enfants réunie sur la scène, sous la direction de leurs maîtresses, Mélanie Mazure-Videira Directrice et Claire Goulet, Adjointe, va reprendre couplets et refrains destinés, à l’origine, à faire acquérir de façon ludique, la suite des quinze premiers de nos nombres, les couleurs etc.

Le plus étonnant est de constater avec quel sérieux et quel talent les petits artistes ont rempli la mission qui leur était confiée. Oh, bien sûr, quelques-uns ayant aperçu dans la salle papa ou maman, ou mamie perdaient un peu le fil de la chanson, trop occupés à agiter la main pour leur adresser « un petit coucou » affectueux… mais l’ensemble donna un résultat qui a littéralement enthousiasmé les spectateurs.

Les élèves eux-mêmes prenaient en charge, à tour de rôle, la présentation du spectacle fait de fraîcheur et de spontanéité.

A la fin de la représentation, les personnes présentes et les enfants furent invités à partager le verre de l’amitié, ce qui fut l’occasion de remercier les Enseignantes et leurs aides de leur excellent travail et de souhaiter à tous d’excellentes vacances.

La fête de la musique en quelques photos

Espérances dépassées pour l’Union Commerciale qui expérimentait une nouvelle formule pour la fête de la musique 2018. Essai transformé si l’on considère le grand nombre de visiteurs à s’être déplacés pour cette soirée du vendredi 22 juin, placée sous le signe de la musique mais aussi de la danse.

« N.S.A DJ » Sonorisation et Animation animait la soirée durant laquelle intervinrent « Les Etincelles » et la Batterie Fanfare des Sapeurs Pompiers de Foucarmont. Le clou de la soirée tant attendu car suscitant une grande curiosité, indéniablement, fut Sandro Smith Robot Led. Celui-ci remporta lui-aussi un grand succès.

De plus la buvette et la possibilité de restauration sur place permirent à chacun de passer une excellente soirée.

Un événement à renouveler en 2019, de l’avis général. 

Focus en images sur la semaine passée

Travaux de façade logement de l’Ecole Maternelle

Après le long, mais nécessaire, travail de préparation, le jointoiement est commencé pour cette première façade.

Travaux à l’Ecole élémentaire

Reprise des enduits dégradés sur les façades de l’école et de l’arrière de la maison des associations.

Les travaux de sanitaires adaptés sont en voie de finition : arasement des arêtes vives,  doublement de mur et enduit. Ces derniers travaux clôturent le programme de mise aux normes PMR (Personnes à Mobilité Réduite) de cette école.

Allez les Bleus !

Foucarmont accompagne la coupe du monde de football. Des drapeaux ont été accrochés aux candélabres, dans les différents quartiers de la commune. Ils resteront en place jusqu’au 14 juillet…

Fleurissement

L’arbuste dérobé dans un grand pot de couleur fraîchement installé a été remplacé. Pas de remords pour l’auteur du vol qui, pour l’instant, n’a pas d’une façon ou d’une autre restitué le conifère.

Fête des voisins : 4ème édition réussie

Les habitants et commerçants de la commune des différents quartiers regroupés par tables

Retour sur la quatrième édition de la fête des voisins, qui s’est déroulée le vendredi 4 juin dernier en la salle René Beuvin.

Avec quatre-vingt-seize personnes présentes dans la salle, la fréquentation est en hausse.

A Foucarmont, la formule est particulière : la fête se déroule en salle, les voisins sont regroupés par tables (une table pour un quartier en général).

On vient aussi à la fête des voisins pour s’amuser !

Avec une animation de qualité, un menu copieux sur le thème de la mer cette année et la bonne humeur générale cette nouvelle rencontre fut une réussite, à la grande satisfaction de tous, Participants et Elus..

Jean-Luc Rosant, au centre, Délégué pour l’organisation de la fête aidé d’Anne-Marie Facquet, à gauche, et Marie-Chritine Payen, à droite.

Réussite pour la Municipalité qui vise, par cet événement, à faire vivre aux Foucarmontais un moment de convivialité et de partage, réussite également pour Jean-Luc Rosant, Conseiller Municipal, délégué pour l’organisation et aidé principalement de ses Collègues Anne-Marie Facquet et Marie-Christine Payen.

Après avoir passé une bonne soirée chacun s’est promis de se retrouver l’an prochain pour la 5ème édition.

Réouverture de la boucherie de la rue des Halles

Nicolas Cravezic et son épouse

Fermée depuis presqu’un an, la boucherie-charcuterie de la Rue des Halles a repris vie ce matin, mardi 12 Juin.

Après avoir durement été éprouvée par la fermeture brutale du commerce en juillet dernier, la population de Foucarmont et des environs va pouvoir se régaler à nouveau de produits artisanaux.

En effet Nicolas Cravesic et son épouse vous accueilleront avec plaisir et vous proposeront, outre la viande habituelle, toute une gamme de produits faits-maison : charcuterie, entrées diverses, salades composées etc.

Ne manquez pas de leur rendre visite, ils vous réserveront le meilleur accueil !

Horaires d’ouverture :

Mardi, Jeudi, Vendredi, Samedi de 7h00 à 19h30

Mercredi et Dimanche : le matin

Fermé le lundi

Maison de santé : mise en chantier prochaine

La maison de santé communautaire telle qu’elle se présentera, rue Charles Desjonquères

L’ancien atelier de confection Cré’actif, d’une surface de près de 900 m2, avec un vaste parking arrière d’une quarantaine de places, va bientôt se métamorphoser en maison de santé.

Le bâtiment et le terrain attenants, à l’origine propriétés de la commune, ont été rétrocédés à la Communauté de Communes l’année dernière par la Municipalité.

Le permis de construire a été délivré il y a quelques semaines, à la fin du mois d’avril.

Le projet, en gestation depuis bientôt 4 ans, si l’on considère les démarches entreprises en premier lieu par la Municipalité, se concrétise donc un peu plus.

Car en effet, c’est la Communauté de Communes de Blangy qui avait repris le dossier en mars 2016 (avant la fusion avec Aumale), du fait de sa prise de compétence dans ce domaine.

Un coût d’un million d’euros Hors Taxes

La réalisation de ce projet représente un investissement total de 1.200.000 € TTC qui sera subventionné à 70% des 1.000.000€ HT. C’est sur le budget de la Communauté de Communes Aumale-Blangy que seront financés les 30% restants.

Crédit Image CLOD

Quatre médecins, un cabinet d’infirmières, un kiné, une société d’ambulances occuperont la maison de santé de façon permanente. A ces professionnels, il conviendra d’ajouter des Spécialistes extérieurs qui officieront dans ces locaux flambants neufs de façon régulière. Bien entendu, ils devront tous s’acquitter d’un loyer.

Objectifs : fixer et développer l’offre de santé présente et assurer une meilleure prise en charge des patients

Outre le fait de fournir aux professionnels de la santé un cadre de travail des plus agréables : locaux spacieux et adaptés, de leur permettre de faciliter leur organisation cette réalisation s’appuie en premier lieu sur un projet de santé qu’ils ont eux-mêmes élaboré. Objectifs principaux : une communication facilitée à l’intérieure de l’équipe et l’optimisation des moyens, une meilleure prise en charge de leurs patients.

Crédit Image CLOD

Communication entre les professionnels du fait de leur regroupement, les patients seront donc également gagnants avec, à la prime, une praticité optimale.

La haute vallée de l’Yères sera la bénéficiaire de ce nouveau service

Après l’ouverture il y a un an d’une déchetterie à Foucarmont, de la maison de santé de Blangy sur Bresle, la Communauté de Communes Aumale-Blangy, emmenée par son Président Christian Roussel, offrira à la population de Foucarmont mais aussi de la Haute Vallée de l’Yères les mêmes services qu’à celle de la Vallée de la Bresle.

Quelles sont les échéances ?  

L’appel d’offres a été lancé il y a quelques jours. Considérant les délais de réponses accordés aux entreprises et l’arrivée des vacances d’été, nous pouvons penser que les travaux débuteront au mois de septembre. La durée des travaux étant estimée à entre 8 et 12 mois maximum, nous pouvons raisonnablement penser que la maison de santé ouvrira  (ou aura ouvert) ses portes à la rentrée 2019 au plus tard.

 

Fleurissement de la commune : des vols constatés

Six nouveaux pots mis en place mercredi en plein centre-bourg

Deux jours seulement après leur mis en place 

Deux jours ! Deux jours seulement après que de nouveaux pots aient été mis en place dans le centre de la commune, la malhonnêteté, l’irrespect, la bêtise peut-être,  se sont à nouveau manifestés en cette nuit du 7 juin provoquant l’indignation générale dans la commune.

L’un des conifères plantés dans l’un des 6 pots a en effet été dérobé par un ou des individus malintentionnés.

Deux vols en quelques jours.

Deux Cordylines comme celle-ci ont été également dérobées en début de semaine

Ce n’est pas le premier vol enregistré sur la commune puisque déjà, dans la nuit de lundi à mardi dernier, des rosiers et des fleurs avaient été dérobés dans les massifs situés à proximité de l’église. De plus, deux cordylines avaient disparu des pots situés en haut de la rue douce et près de l’école maternelle.

Au delà du coût que représentent ces incivilités, c’est surtout l’écœurement qu’elles suscitent parmi la population, les Agents de la commune et les Elus qui travaillent à embellir la commune pour la rendre toujours plus agréable à vivre et attractive.

Pour sa part, le Maire a tenu à afficher sa désolation : témoin la pancarte qui a été apposée dans le pot en question, à la place du conifère dérobé.

Une plainte a été déposée afin de pouvoir retrouver l’ (ou les)auteur(s) de ces faits et qu’ils soient poursuivis par la justice.

Réaction sans attendre de la Mairie par la mise en place de ce panneau

 

Vers une autre vue sur la gestion des espaces communaux

Le centre-bourg, espace dit « de prestige », prioritaire dans l’entretien global de la commune

Il y a maintenant 1 an, la commune lançait, avec l’aide de la FREDON, la réalisation d’un plan de gestion des espaces communaux.

Il s’agissait d’établir un diagnostic des usages en cours sur les différents types d’espaces et d’envisager par quels moyens il était possible de substituer l’utilisation de produits phytosanitaires, dont l’utilisation est dorénavant interdite pour les collectivités.

Qu’est-ce que la gestion différenciée ?

La gestion différenciée des espaces consiste à appliquer un entretien adapté à l’usage et à la vocation de chaque espace. Les fréquences et modalités d’intervention ne sont plus identiques sur tous les espaces, mais sont différenciées. Les sites sont alors classés :

– Les espaces de prestige, sur lesquels les exigences en terme d’entretien sont fortes,

– Les espaces intermédiaires, sur lesquels un entretien modéré sera pratiqué,

– Les espaces naturels, où la faune et la flore spontanées sont tolérées et même favorisées (biodiversité).

La zone humide et le secteur du lavoir communal : un espace naturel

Les méthodes d’entretien retenues doivent en outre être les plus respectueuses que possible pour l’environnement et la biodiversité, ainsi que pour votre santé.

 Pourquoi pratiquer la gestion différenciée ?

 Les objectifs de la gestion différenciée sont multiples :

Ce modèle de balayeuse, actuellement en commande, sera livré dans quelques semaines à la commune.

La protection de la santé publique, des sols et des ressources en eau en supprimant les applications de pesticides au profit de solutions alternatives. Pour compenser l’arrêt des pesticides, la commune investit dans des matériels d’entretien mécaniques. Ainsi, une balayeuse tractée viendra bientôt nettoyer caniveaux et espaces publics de notre commune. Une débroussailleuse de type « à lames réciproques » a été également acquise. Les caniveaux sont grattés, balayés ou désherbés par brûlage au gaz. Certains espaces seront engazonnés ou revêtus pour en limiter l’entretien.

La préservation de la biodiversité : l’espacement des fréquences d’intervention sur certains espaces verts crée des zones d’accueil et de refuge pour la faune locale et la flore spontanée. La chaîne alimentaire est ainsi peu à peu reconstituée

 – L’amélioration du cadre de vie en diversifiant les espaces. En effet, la diversification des modes de gestion peut dans un premier temps causer une modification esthétique qui vient à l’encontre de nos habitudes visuelles.

Mais grâce à la communication, nous allons apprendre à connaître et à apprécier chaque espace, notamment en observant les nombreuses espèces qui viennent recoloniser les milieux.

Les entrées de la commune, également prioritaires. Ici la D920 venant d’Aumale

Les habitants peuvent également contribuer à l’entretien de leur village.

Ces nouvelles dispositions ont un coût tant au niveau du budget qu’à celui du temps à passer par les Agents de la commune. Ainsi le Maire l’avait déjà souhaité l’an dernier : de la même façon que l’on fleurit son jardin, ses fenêtres ou balcon, pourquoi ne pas arracher les quelques brins d’herbe qui poussent en pied de façade ou dans le caniveau face à sa propriété ? Mais attention, pas d’utilisation de produit chimique !

En fonction des enjeux exposés ci-dessus, notre regard et notre notion, toute personnelle, de l’entretien d’une commune devra évoluer par l’acceptation d’un environnement quotidien moins minéral, et où la nature pourra s’exprimer plus librement.