La nouvelle résidence de l’Yères inaugurée

C’est sous un soleil radieux, qu’en cette fin d’après-midi du mercredi 18 Avril, se déroulait la cérémonie d’inauguration de la nouvelle résidence baptisée « de l’Yères » (ancienne gendarmerie)

C’est à Habitat76, premier bailleur de Normandie, que la commune avait fait appel pour restructurer et optimiser l’ensemble des locaux. C’est ainsi que 13 logements sont aujourd’hui offerts à la location, 8 dans le bâtiment collectif préexistant et 5 nouveaux logements créés.

De gauche à droite : Eric Gimer, Dominique Vallée, Virginie Lucot-Avril, Pascal Martin, Mme Wattiaux (Locataire), Jean-Michel Renault (Habitat76)

Accueillis par Dominique Vallée, Maire de Foucarmont, Pascal Martin, Président du Département de la Seine-Maritime et d’Habitat76, Eric Gimer, Directeur d’Habitat76 et ses Collaborateurs, Virginie Lucot-Avril, Conseillère et Vice-Présidente Départementale, Christian Roussel, Président de la Communauté de Communes Aumale Blangy et ses Vice-Présidents, les Maires des communes voisines, des chefs d’entreprises ayant œuvré pour le projet, quelques résidents se sont retrouvés, rue du Caule pour une visite des nouveaux bâtiments et aménagements.

La plaque dévoilée, Ils purent ainsi découvrir 2 appartements : un spacieux T4 ainsi qu’un T2 en rez de chaussée, adapté, avec coin terrasse. Ils purent apprécier l’aménagement judicieux des espaces (stationnements intérieurs, garages, noue centrale destinée à canaliser les eaux pluviales…). Tous se félicitèrent de la grande qualité de la réalisation.

Puis vint le moment des discours en la salle Lucien Boudin.    

De gauche à droite, Eric Gimer, Dominique Vallée, Pascal Martin et Virginie Lucot-Avril

Un tableau en demi-teinte brossé par le Maire

Bénéficiaire d’une activité économique remarquable (725 emplois salariés sur la commune pour à peine 900 habitants), de services et de commerces diversifiés offerts à la population, 2 écoles avec bientôt 5 classes, un service de santé tout aussi remarquable (4 médecins, 1 kiné, 2 cabinets d’infirmières, une pharmacie, une société d’ambulances), une antenne du SSIAD… la Communauté de Communes Aumale Blangy porte d’ailleurs un projet de réalisation d’une maison pluridisciplinaire de santé à Foucarmont, bien avancé, bref le tout pourrait faire de Foucarmont un « petit eldorado ».

Mais, car il y a un « mais », paradoxalement à ce tableau flatteur, la démographie reste pour les Elus, un sujet préoccupant.

En effet la population de la commune est en régression constante et est passée de 1 045 habitants en 2000, 1 000 en 2010 à 882 exactement en ce début d’année 2018 ; avec les conséquences tout le monde connait.

Une vacance de logements importante « qui mérite interrogations et réflexion » et la présence de zones humides et protégées qui limitent les possibilités de développer l’habitat sont probablement les principales explications que l’on peut apporter à cet état de fait.

La possibilité de restructurer l’ancienne gendarmerie en logements locatifs nouveaux, modernes, qualitatifs, avec l’addition de constructions, est apparue comme une chance pour la commune.

Années 50-60, une chapelle provisoire et un garage occupaient le terrain qui accueillera la gendarmerie au début des années 80

La construction de la gendarmerie avait été décidée en 1984 et la caserne est devenue opérationnelle en 1987. Elle avait été édifiée sur un terrain qui, sur lequel pour une part, avait été construite une chapelle provisoire en 1946. Le centre bourg, en effet, avait été littéralement soufflé le 13 février 1944 par un bombardement détruisant par ailleurs l’église.

Vingt-cinq ans plus tard, avec la construction d’une nouvelle caserne à Blangy sur Bresle, la « nouvelle gendarmerie », va se vider progressivement au point d’être totalement désertée en 2012 par les Militaires. Il fallait penser à son devenir.

C’est le précédent Conseil Municipal qui avait sollicité habitat76 pour cette mutation.  Après une année de travaux, représentant un investissement de plus de 2 millions d’euros, les bienfaits de cette opération sont multiples :

  • Une plus-value environnementale pour le quartier,
  • La proposition à la location aux familles de logements variés, de qualité, avec des loyers très étudiés dans le souci de la diversité des origines sociales
  • Et l’arrivée de nouveaux habitants dont des enfants qui conforteront les effectifs des classes.

De plus, ce chantier a permis à des entreprises locales comme l’Entreprise Pinoli ou les Ets Berthe, pour les plus proches, de collaborer à cette réalisation, l’occasion pour elles de monter leur savoir-faire.

Une volonté d’équité pour tout le territoire

Pascal Martin rappellera la présence importante d’Habitat76 sur le territoire du Département : une présence dans 191 communes sur les 720 que compte la Seine-Maritime.

Il déclarera avoir bien entendu le message du Maire, le Département souhaitant une action équitable envers l’ensemble du territoire du Département, pas seulement vers les villes et les grandes agglomérations ; mais aussi vers la ruralité et donc des communes plus modestes. Le coût annoncé de cette opération est de 2.354.000 €.

De l’optimisme, toujours de l’optimisme

Après avoir remercié le Président du Département et tous les acteurs du projet pour « l’attention portée à sa commune », le Maire termina cette cérémonie par une belle note d’optimisme, puisque, de surcroît, la résidence affichera complet dans peu de temps . Mais aussi parce que l’équipe municipale a en projet la réalisation d’un lotissement dont les bienfaits «démographiques» devraient se cumuler avec ceux de la Résidence de l’Yères pour, précisa le Maire, « si ce n’est inverser la courbe démographique, au moins la stabiliser ». Il souhaita enfin la bienvenue aux nouveaux résidents.

Avant-Après : une métamorphose très réussie

Après 40 ans d’existence Alliance Elaborés devient Gelaé

Hubert Parry, DIrecteur Général d’Alliance Elaborés, entouré de ses proches collaborateurs, lors de la soirée anniversaire de l’Entreprise le 6 Avril dernier

« Gelaé » : nouveau nom, nouveau logo pour Alliance Elaborés.

En effet, l’entreprise phare de la commune fêtait ses quarante ans d’existence le 6 Avril dernier et, à cette occasion, le nouveau nom de l’entreprise a été dévoilé.

« Gelaé » a été composé des différentes étapes et de l’histoire de l’entreprise. (contraction de GEWY, LA DIEPPOISE et ALLIANCE Élaborés)

Gelaé : la belle histoire d’un esprit d’entreprise hors pair.

1978 : Gérard Le Dain et Willy Grosset créent leur entreprise de fabrication de paupiettes surgelées.

Elbé, l’entreprise créée par Lucien Boudin en 1945, à l’origine du site de Foucarmont (Photo 1964 Marché de Dieppe)

1982 : rard et WillY viennent s’installer à Foucarmont sur le site de l’ancienne entreprise « Elbé », fondée par Lucien Boudin (initiales LB).

De la même façon, ils avaient nommé leur entreprise « GEWY », contraction issue de leur prénom respectif.

Leur activité principale de fabrication de paupiettes ficelées à la main va vite se diversifier, leur implantation à Foucarmont va rapidement décupler leur capacité de production. La clientèle s’élargit, la gamme de produits également.

1986 : Gewy est repris par Alliance Elaborés. A partir de ce moment, d’importants investissements vont permettre de faire bondir la production qui passera de 6 000 T à près de 18 700 T, 10 ans plus tard.

Alliance Elaborés c’est aussi une usine à Berck, spécialisée dans les produits de la mer et les enseignes « La Dieppoise » et « Le Petit Mandarin ».

2009-2013 : Une importante extension est mise en service. Une nouvelle chambre froide d’un volume de 112 000 m3 fera partie d’un ensemble de nouveaux projets se chiffrant au total à 11 millions d’euros.

Et ainsi, les investissements se poursuivront les années suivantes.

Le site foucarmontais de Gelaé

Gelaé : vers de nouveaux horizons

« Gelaé » une entreprise moderne « qui fait la fierté des Foucarmontais » déclarera le Maire, Dominique Vallée, dans son intervention aux côtés d’Hubert Parry, Directeur Général de l’entreprise et de ses plus proches collaborateurs, lors de cette soirée d’anniversaire devant les 600 convives.

Aujourd’hui, « Gelaé » c’est 24 500T de produits finis à destination de grandes enseignes mais aussi des produits que l’on retrouve dans la restauration collective : cantines scolaires, prisons, hôpitaux, restaurants d’entreprises etc.

Hubert Parry ne cachera pas les ambitions du groupe « avoir une identité plus internationale pour s’ouvrir au marché de l’export ».

Et de justifier ce nouveau nom : « Gelaé » c’est une identité simple, lisible, facilement compréhensible pour l’étranger.

Produits hachés crus, légumes farcis, paupiettes et rôtis farcis, produits hachés panés, cheese burgers,  produits exotiques… résultent chaque jour du travail des 400 salariés de l’entreprise foucarmontaise, « une véritable richesse » pour le Maire qui précisera : « Notre richesse ne se compte pas en euros, ceux de la C.F.E (ex Taxe professionnelle), mais elle réside dans le fait que votre entreprise permet à de nombreuses familles de vivre décemment de leur travail »

Gelaé une entreprise engagée et à l’écoute 

« Gelaè » favorise l’approvisionnement local : les courgettes, les choux par exemple sont produits sur notre territoire proche. De plus, l’entreprise est soucieuse de réduire son impact sur l’environnement par la réduction des consommations énergétiques, la réduction du bruit, le traitement des déchets….

Les demandes des clients et des consommateurs sont prises en compte. Un travail constant d’adaptation permet de prendre en compte les attentes avec un processus d’anticipation sur l’avenir.

Tout cela fait de « Gelaé », une véritable « locomotive économique » de notre territoire.

VIDÉO ICI

Pour en savoir + sur l’histoire de ce site industrielhttp://www.foucarmont.com/?p=5696

Foulées Foucarmontaises : l’édition 2018 en préparation

La 16ème édition, inscrite dans le Challenge du Pays de Bray, se déroulera le Dimanche 26 Août prochain.

Rendez-vous incontournable de la course à pied (10 km route) et de la marche (6 km) sur notre territoire, cet événement requiert un important dispositif afin d’assurer une organisation parfaite : bénévoles pour aider à la préparation la veille et le jour J, stands de ravitaillement, signaleurs, contrôle aux arrivées.. etc

L’association organisatrice « Les Foulées Foucarmontaises » présidée par Martine Vassard aidée de Brigitte Vallée et des membres du bureau tiendra son Assemblée Générale, vendredi 20 Avril prochain, à la Maison des Associations au 15 Rue douce. Ce moment important dans le fonctionnement normal d’une association est public et donc ouvert à tous.

Le départ de la course (Photo d’archives)

Une manifestation de cette ampleur requiert de l’aide. Si vous souhaitez les aider, vous pourrez vous unir à eux en venant assister à cette réunion mais vous pouvez aussi  contacter directement Martine Vassard  au 02 76 50 02 14.

Ce n’est pas moins, à minima, d’une cinquantaine de personnes qui seront nécessaires pour assurer le succès complet de cet événement sportif.

La remise des récompenses et le tirage de la tombola : moments très attendus des participants (Photo d’archives)

D’avance merci aux personnes qui sont prêtes à donner un peu de leur temps pour que vivent et rayonnent leur commune et son territoire proche, notamment les communes de Villers sous Foucarmont, Rétonval et Aubermesnil aux Erables situées sur les parcours.