L’éclairage public éteint de 23hoo à 4hoo depuis quelques jours

Dorénavant, à partir de 23hoo, l'éclairage public est éteint sauf en plein centre.

Dorénavant, à partir de 23hoo, l’éclairage public est éteint sauf en plein centre.

Probablement remarqué par les habitants de Foucarmont les plus tardifs pour le coucher, depuis quelques jours, l’éclairage public de la commune est éteint de 23hoo à 4hoo du matin.

Cette mesure, décidée par le Conseil Municipal, concerne l’ensemble de la commune, excepté le centre : la Place des Cateliers, la Rue Douce et la rue des Halles.

Comment ?

L’annonce de cette mesure avait été faite lors de la cérémonie des vœux du Maire. Pour sa mise en application, des travaux d’adaptation étaient nécessaires : modification de quelques circuits, remplacement d’horloges anciennes par des horloges dites « astronomiques » et petites mises aux normes diverses.

La Place des Cateliers et la Rue Douce demeurent éclairées toute la nuit.

La Place des Cateliers et la Rue Douce demeurent éclairées toute la nuit.

Pourquoi et pour quels avantages ?

Foucarmont n’est pas la première commune à prendre cette mesure. Celle-ci s’inscrit dans une recherche d’économies, de lutte contre le gaspillage énergétique et le réchauffement de la planète. Cinq heures d’extinction par nuit, c’est une économie attendue de l’ordre de 30% sur le coût global de la consommation annuelle d’électricité sur ce poste de dépenses. Sans compter sur l’abaissement du coût de la maintenance du réseau qui en résultera.

Mais il s’agit aussi d’une démarche écologique de réduction de la pollution lumineuse qui permet une meilleure observation du ciel par les astronomes, amateurs ou professionnels, mais aussi de préservation de la faune et la flore : sauvegarder les insectes nocturnes impactés, moins désorienter les oiseaux migrateurs, permettre un rétablissement du cycle biologique des espèces nocturnes en sont les principaux atouts.

Enfin, les automobilistes sont incités à la prudence et donc au ralentissement.

La sécurité peut-elle pâtir de cette mesure ?

Cet argument est souvent opposé à la mesure. Les statistiques le prouvent : il n’y a pas plus de délinquance répertoriée sur les expérimentations engagées par beaucoup de collectivités depuis quelques années. En effet, plus de 80% des cambriolages ont lieu entre 10hoo et 16hoo.

Prochains travaux à court terme : le remplacement des candélabres du lotissement Beaupré par des candélabres à éclairage Led, moins énergivores.

Foucarmont participe ainsi à la préservation de la planète et les économies réalisées pourront compenser la diminution des dotations, permettant, peut-être, de préserver les administrés d’éventuelles augmentations de leurs impôts locaux.

Festival des majorettes : une première réussie

IMG_20170312_113817

Des spectateurs nombreux et attentifs aux évolutions des différents groupes

Pour un coup d’essai ce fut un coup de maître !

En effet, ce premier festival de majorettes de Foucarmont rassembla un nombre important de spectateurs, au gymnase ce dimanche 12 mars.

Rappelons que c’est sur l’initiative des Raynes de St Léger aux Bois avec pour Présidente Karine Heurteaux qu’a pu se dérouler cette manifestation.

Plusieurs clubs avaient répondu à l’invitation : Aumale, Blangy sur Bresle, Fécamp « Les Albatros », Gamaches « Les Gamachoises », Fallencourt « Les Arc en Ciel » et Foucarmont « Les Etincelles ». Au total, ce sont 140 majorettes et 2 majors qui étaient présents aux côtés des Raynes de St Léger aux Bois.

IMG_20170312_170721

Préparation ultime avant de « se produire » devant le Jury

Ce type de rencontre connaît aujourd’hui un succès grandissant : il s’agit pour les clubs de booster la motivation de leurs majorettes mais aussi de voir ce qui se pratique ailleurs et, au delà, de se rencontrer tout simplement et de partager sa passion.

Festival de majorettes

Tout est scrupuleusement observé par les membres du jury lors de chaque prestation

De 10h00 à 17h30 la salle des sports de Foucarmont accueillit les différents groupes qui, face au jury, devaient effectuer leurs prestations, avec bâtons ou « pompoms » en tentant d’obtenir les meilleurs notes possibles de la part de ses membres.

IMG_20170312_171906

Rien n’est laissé au hasard lors de l’évolution des majorettes

Ceux-ci, grille d’évaluation en mains, devaient, de la façon la plus juste et équitable possible, noter nos jeunes artistes sur différents critères : cohésion du groupe et synchronisation, technique, maintien, sourire… etc. Le tout, sous les yeux enthousiastes d’un public composé de connaisseurs, supporters ou simples amateurs et ceci dans le plus grand respect.

IMG_20170312_172339

Moment très attendu que celui de la remise des récompenses (De droite à gauche : Foucarmont, Aumale, Fallencourt, Fécamp et Blangy)

IMG_20170312_173908

Une moisson de coupes pour chaque groupe

A 17hoo, avait lieu la remise des récompenses tant attendue. La dotation en coupes était riche. Et c’est dans une belle ambiance que les résultats étaient proclamés par Joël, homme-orchestre de cette journée pour toute la partie musicale et déroulement du planning. Chaque groupe put repartir avec une belle moisson de coupes, excepté les Raynes de St Léger, organisatrices, qui s’étaient, de ce fait, placées hors concours.

Souhaitons que cette excellente initiative soit renouvelée l’an prochain !

TOUS LES RÉSULTATS :

PETITE BÂTONS : 1. Blangy 2. Gamaches 3. Fallencourt et Aumale 5. Fécamp

MOYENNE BÂTONS : 1. Blangy 2. Aumale 3. Foucarmont 4. Fécamp

GRANDE BÂTONS : 1. Blangy 2. Gamaches 3. Aumale 4. Fallencourt 5. Foucarmont 6. Fécamp

PETITE POMPOM : 1. Aumale 2. Blangy 3. Fallencourt 4. Fécamp 5. Foucarmont 6. Gamaches

MOYENNE POMPOM : 1. Blangy 2. Aumale

Blangy Fécamp Fallencourt

Blangy, Fécamp et Fallencourt pour la photo souvenir de ce festival

GRANDE POMPOM : 1. Gamaches 2. Blangy 3. Fécamp 4. Aumale et Fallencourt

GROUPE : 1. Blangy 2. Fécamp 3. Aumale et Gamaches 5. Fallencourt 6. Foucarmont

SOLO : 1. Blangy 2. Aumale 3. Foucarmont 4. Fécamp 5. Gamaches 6. Fallencourt

DUO : 1. Blangy 2. Gamaches 3. Foucarmont 4. Aumale 5. Fallencourt

GALERIE PHOTOS

Des nouveaux boulangers à Foucarmont

Boulangerie

C’est Annick qui vous accueille avec le sourire pendant que Martial est au fournil.

Depuis le 2 mars, le commerce de Boulangerie-Pâtisserie du haut de la rue Désanglois a rouvert ses portes, après quelques travaux de rénovation et après avoir changé de propriétaire.

En effet, Hélène et Sébastien, c’est ainsi que, par sympathie, leurs clients les appelaient, partis de la commune vers d’autres horizons, ont cédé leur fonds à Annick et Martial Pollet.

Boulangerie Vitrine

Un nouveau boulanger Rue Désanglois depuis le début de ce mois de mars

Tout aussi sympathiques, Annick et Martial vous proposent toute une gamme de pains et spécialités diverses, ainsi que de la pâtisserie. Expérimentés, ils ont tenu à Neufchâtel en Bray une boulangerie-pâtisserie pendant de nombreuses années et ont saisi l’opportunité de se rapprocher de leur domicile.

Ils vous réserveront le meilleur accueil et seront toujours à votre écoute. Nous leur souhaitons la bienvenue et la meilleure réussite.