Cinq rendez-vous avec le bus Espace Numérique Mobile, à Foucarmont

Un projet porté notamment par la Région Normandie et par le Département

Forjecnor 2000, organisme de formation labellisé APP (Atelier de Pédagogie Personnalisée),œuvrant dans le champ de l’insertion professionnelle et la formation sur le territoire Dieppois, du Pays de Bray et de la Vallée de la Bresle, porte depuis cette année un Espace Numérique Mobile.
Ce projet a pour ambition, en partenariat avec les acteurs locaux, de sillonner la région Normandie et de proposer un accès gratuit aux services et une connectivité à la population afin de lutter contre la fracture numérique et I’isolement social.

En effet, le développement du numérique a impacté toutes les administrations dont les services se reportent, de plus en plus, vers un usage exclusif en ligne : Pôle emploi, la CAF, les impôts… Ils demandent à leurs utilisateurs d’effectuer, de plus en plus leurs démarches en ligne. Mais il peut s’agir aussi de créer un CV ou de maîtriser l’outils informatique dans la vie quotidienne (archiver, classer des photos par exemple).
En partenariat avec l’Unité Territoriale d’Action Sociale Dieppe-Neufchâtel en Bray, porteuse de Centres Médico-Sociaux, un programme d’ateliers a été lancé en ce début du mois de septembre 2020.

La commune de Foucarmont est un des lieux choisis par I’UTAS Dieppe.
Pour cela, il est organisé des temps de permanence de deux heures afin d’accueillir et d’accompagner au mieux le public. Ne manquez d’aller découvrir ce service entièrement gratuit.

Pratique :

Lieu : Salle René Beuvin, Rue Charles Desjonquères (Face à Intermarché)

Dates :

– Le vendredi 11 septembre, de 10 heures à midi
– Le vendredi 18 septembre, de 14 heures à 16 heures
– Le vendredi 2 octobre, de 10 heures à midi
– Le vendredi 23 octobre, de 10 heures à midi
– Le vendredi 13 novembre, de 10 heures à midi
– Le vendredi 4 décembre, de 10 heures à midi

Fête patronale : 3 jours de fête dans un contexte restreint

Mis en avant

La fête patronale de Foucarmont se déroulera les 19,20 & 21 septembre prochains. En raison de l’évolution négative de la situation sanitaire, les festivités ont été volontairement réduites.

Pas de parade dans les rues du bourg, pas de groupes ni de chars cette année.

Seule la fête foraine est maintenue. Elle se déroulera sur les trois jours, place des Cateliers. Autos tamponneuses, manèges enfantins, loteries diverses, tir à la carabine…. Croustillons et chichis, barbe à papa vous y retrouverez l’ambiance habituelle.

L’entrée et la sortie se feront par la rue Douce. Les mesures barrières devront être respectées : gel hydroalcoolique à disposition pour la désinfection des mains, respect de la distanciation physique et port du masque obligatoire dès 11 ans. Nos amis forains veilleront également à assurer le respect de ces règles.

De plus, une animation sera assurée rue Douce par nos majorettes locales : « Les Etincelles », en plusieurs temps, à partir de 15h30. Là encore, les règles énoncées ci-dessus devront être respectées.

Les Étincelles de Foucarmont (Image d’archives)

L’accord préfectoral a été délivré le 21 Août.

Parallèlement, les vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20, se dérouleront les Journées Européennes du Patrimoine. A cette occasion, l’église sera ouverte à une visite libre, agrémentée d’une exposition de documents relatifs à son histoire, sa construction, son inauguration, son mobilier … etc. (cartes postales, photos d’époque, écrits divers…). Entrée gratuite. De 10h à 18h.

Enfin, Le lundi 21, le traditionnel concours de pétanque se déroulera au stade, à partir de 13h30, organisé par le club de Foucarmont.

Libération du bourg : le témoignage d’une Foucarmontaise

Monique Pinoli, Foucarmontaise bien connue, Maire honoraire de Foucarmont après avoir exercé les fonctions de 2008 à 2014 et de très nombreuses années comme Conseillère Municipale et 1ère Adjointe avait témoigné dans l’hebdomadaire local « Le Réveil », à l’occasion du 70ème anniversaire de la Libération. Nous vous livrons son témoignage ci-dessous.

Pour zoomer, maintenez appuyée la touche Ctrl de votre clavier et tournez la molette de votre souris. Vous pouvez aussi cliquer sur les 3 points situés en haut à droite de votre écran et régler ainsi le zoom. (Document « Le Réveil » du 28 08 2014)

Troisième enfant de la famille, Monique avait deux frères aînés.

Ses parents tenaient le Café-Restaurant BISSON, situé au carrefour la Route Nationale et de la Rue des Halles – Route de Neufchâtel, appelé « l’Hôtel du Cygne ». Sa maman, car son papa était menuisier de profession, le tiendra jusqu’au début des années 50.

Le bombardement du 6 juin 1940, l’exode et puis le terrible bombardement du 13 Février 1944 qui a soufflé le centre bourg et enfin la Libération du Bourg par les soldats polonais : ces épisodes douloureux de la vie de la commune, Monique les a vécus alors qu’elle était enfant et jeune fille. Marquée, elle en témoignera régulièrement avec beaucoup d’émotion.

1er Septembre 1944 : la population en liesse, à l’arrivée des chars polonais, brandit fièrement les drapeaux français et alliés.

Pour en savoir plus, vous pouvez suivre ces liens :

Maison des associations : mise aux normes terminée

La mise aux normes de la maison des associations s’achève.

Les travaux commencés au cours du dernier trimestre 2019 sont maintenant terminés. Imposés par la Loi, ils ont comporté 2 volets : la mise aux normes accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et la mise aux normes incendie.

Des travaux intérieurs et extérieurs imposés par la Loi

Les travaux de mise en accessibilité des ERP (Etablissement Recevant du Public) sont régis par un document : l’agenda d’accessibilité, que chaque commune a dû établir en 2015, afin de mettre aux normes ses différents établissements.

Suivant l’importance de la collectivité , l’échelonnement des travaux a été établi sur 3 ans ou 6 ans, comme ce fut le cas pour Foucarmont.

En 2019, après les salles des fêtes, les 2 écoles et la salle de sports, c’était au tour de la Maison des Associations de recevoir les aménagements devant permettre son accès à toute personne.

A l’extérieur, un aménagement d’ampleur a été réalisé : rampes d’accès bétonnées et escaliers comportant également une ouverture de l’espace par l’enlèvement des grilles, portail et portillons. Ouvert dorénavant au public, il en résulte un lieu accueillant qui , de par la proximité de l’école élémentaire, pourra permettre aux familles d’attendre la sortie des classes de façon plus confortable, mais aussi, de par la proximité de la boîte à livres, de pouvoir s’y installer pour lire.

A l’intérieur, au rez de chaussée, 3 portes ont dû être remplacées. De plus, concernant l’escalier menant à l’étage, la pose de nez de marches antidérapants, du marquage contrasté des premières et dernières contre-marches, de la pose de plaques podotactiles et allongement des rampes pour une meilleure préhension, ont été effectués

Mais aussi une conversion du mode de chauffage doublée d’une mise aux normes incendie.

La chaudière fioul du bâtiment, en raison de son âge, a été remplacée par une chaudière à condensation raccordée au gaz de ville. En raison de sa puissance, celle-ci a dû être isolée par sa mise en place dans un local anti-feu aménagé en sous-sol.

Le grenier a également fait l’objet d’aménagements anti-feu : doublage de murs et pose de portes spécifiques afin d’y mettre en sécurité toutes les archives de la commune, précédemment entreposées au dessus du préau de l’école.

Un investissement important

La mise aux normes accessibilité par elle même du bâtiment s’est chiffrée à 14 465 € TTC (Aides du Département, de l’Etat – DETR et DSIL – 75% du montant HT).

Les travaux annexes (réfection du muret et démontage des grilles et portails) à 3 144 € TTC.
Le remplacement de la chaudière se chiffre à 10 826 € et la mise aux normes incendie à 9 389 € TTC, sans aides.

La Maison des Associations avant les travaux

14 Juillet : des annulations en raison de la crise sanitaire

Le feu d’artifice qui rassemble chaque année plusieurs centaines de personnes sur le stade a été annulé

Pour d’évidentes raisons sanitaires, le virus étant toujours en circulation et afin de ne pas mettre votre santé en jeu, la municipalité a décidé d’annuler les manifestations habituelles des 13 et 14 Juillet.

Ainsi, en concertation avec l’Association des Sapeurs-Pompiers Actifs, la retraite aux flambeaux ainsi que le feu d’artifice de ce lundi 13 Juillet ont dû être annulés, évitant ainsi les rassemblements importants. En effet, depuis quelques années, la notoriété grandissante de ces deux événements, le nombre de participants et spectateurs avait fortement augmenté.

La retraite aux flambeaux n’aura pas lieu ce lundi 13 juillet

De même, mardi 14 Juillet, une cérémonie restreinte se déroulera au monument aux Morts, place des Cateliers à 11h15. Mais l’exposition du matériel des Sapeurs-Pompiers qui venait en complément sur la place, a été également annulée.

Le 14 Juillet, ni défilé…..

Sûre de votre compréhension, souhaitant que la crise soit terminée, la Municipalité vous donne rendez-vous à l’année prochaine avec une retraite aux flambeaux toujours plus conviviale, avec son cortège toujours plus important et un feu d’artifice toujours plus grandiose.

…ni présentation de matériel cette année, en raison des risques sanitaires

Réouverture de la Mall Post rebaptisée « Le Comptoir de La Poste »

L’ex « Mall Poste » a de nouveau repris vie en ce vendredi 26 juin. Sa réouverture, annoncée pour le mois de mars dernier, mais reportée en raison de la crise sanitaire, est donc maintenant effective.

Rebaptisé « Le Comptoir de la Poste »

L’abus d’alcool est dangereux. Consommez avec modération

Le Comptoir de la Poste, c’est ainsi que l’établissement a été rebaptisé par les nouvelles propriétaires Tiphaine et Sandra.

Celles-ci vous accueilleront uniquement au bar, pour le moment. Car, en effet, la partie restauration ne devrait redémarrer que vers la mi-juillet.

Des locaux transformés

Mettant à profit la période de confinement, des travaux ont été menés dans les locaux. Transformés, afin de les rendre plus fonctionnels, toujours plus accueillants, tout a été pensé pour vous accueillir dans un cadre agréable. En outre, Tiphaine et Sandra vous proposent des planches apéritives (Tapas – Charcuterie ou mixte) ainsi que la possibilité de se faire servir une croque-monsieur accompagné de salade-frites.

Des locaux transformés pour un accueil toujours amélioré.

Des horaires modifiés

Un accueil chaleureux vous y attend. Les horaires d’ouverture ont été modifiés ainsi :
lundi, mercredi, jeudi 07:00 – 19:00 ; mardi fermeture ; le vendredi 7:00 – 2:00, le samedi 8:00 – 2:00 et le dimanche 08:00 – 22:00
Les gestes barrières ne devront pas être oubliés à l’intérieur de l’établissement.

Ne manquez pas d’aller encourager nos nouveaux commerçants : vous passerez ainsi un excellent moment en famille ou entre amis.

L’abus d’alcool est dangereux. Consommez avec modération

Covid-19 : un dispositif complémentaire normand pour l’économie locale

ATTENTION dernière minute ! Le dispositif Impulsion Relance Normandie s’arrête le 10 Juillet et ne sera donc pas prolongé jusqu’au 30 Septembre 2020, comme cela avait été annoncé

Le dispositif Impulsion Relance Normandie utilisable sur le territoire de la CCIABB (côté Normandie) a été mis en place par la région avec l’engagement des intercommunalités normandes.

Ainsi, la Communauté de Communes Interrégionale Aumale-Blangy sur Bresle en est partie prenante, participant à hauteur de 58 000 € (60% de 97 000 € calculés sur la base d’une estimation du nombre d’entreprises potentiellement éligibles sur son territoire), la Région apportant les 40 % restants, soit 39 000€.

Ce dispositif, initié par la Région Normandie, permet d’obtenir une subvention forfaitaire de  1 000 à 1 500 euros par structure.

Elle concerne les structures de 0 à 2 salariés n’ayant pas obtenu (ou n’étant pas éligible sur) le Fonds National de Solidarité. (Commerçants, artisans et indépendants ainsi que les auto-entrepreneurs employant au moins 1 salarié)

Les demandes et instructions se font par le biais de l’Agence de Développement pour la Normandie sur le site suivant : https://nor-impulsion-relance.mgcloud.fr

A noter qu’il existe également un dispositif nommé « dispositif Impulsion Relance + », pour les entreprises de 3 à 10 salariés, amenant des prêts à taux zéro.

Vous pouvez consulter les guides de ces deux dispositifs comprenant l’ensemble des conditions d’éligibilités ICI :

Un second masque pour les Foucarmontais

La distribution d’un second masque pour les Foucarmontais est imminente.

Comme cela avait été annoncé, c’est la Communauté de Communes Aumale-Blangy qui en avait fait la commande en Avril et qui, après réception, vient d’en doter les communes de son territoire.

Préparation des masques fournis par la Communauté de Communes Aumale-Blangy en cours, à la mairie

La préparation est en cours. Le 20 Mai dernier, c’est la commune qui avait invité chaque famille à venir retirer un masque « barrière » en tissu, lavable et réutilisable, en la salle Lucien Boudin.

Un mode opératoire différent pour la distribution

Cette fois, le mode opératoire sera modifié puisque chaque foyer trouvera le(s) masque(s) dans sa boîte aux lettres.

Il s’agit également d’un masque grand public lavable et réutilisable qui, rappelons le n’exonère pas du respect des gestes barrières.Une notice explicative sur son entretien y est jointe.

N’oubliez pas que le virus est toujours présent et qu’il convient d’être très prudent.

Lotissement : diagnostic archéologique en cours

« Le clos du verger » vient de faire l’objet d’un diagnostic archéologique

Certains d’entre vous ont peut-être pensé qu’à la sortie du confinement, le coup d’envoi des travaux d’aménagement du lotissement « Le Clos du Verger » avait été donné. Il n’en est rien. Les terrassements importants réalisés sur les terrains sont en fait la marque de la réalisation d’un diagnostic archéologique réalisé par l’INRAP (Institut National de la Recherche Archéologique Préventive)

Un dignostic pour quoi faire ?

Depuis 2001, une loi impose qu’avant tous travaux d’aménagement (construction d’autoroute, de voie ferrée, aménagement de site industriel ou de zone d’activités, aménagement urbain.. etc.) il soit recherché si le sol, le sous-sol ne présentent pas un intérêt particulier par la présence d’indices qui conduiraient à le fouiller de façon beaucoup plus précise. Et cela, pour protéger le patrimoine historique qu’ils recèlent. Cela permet l’avancée de la connaissance, pour les scientifiques et historiens, qu’ils partagent avec le grand public par des publications, des expositions, des visites sur site y compris pour les scolaires.

C’est ainsi que lors de la construction de l’autoroute A28 en 1997, un cimetière mérovingien fut découverte sur le territoire de Preuseville ainsi qu’un sanctuaire au lieu-dit « Le Mont du Val aux Moines » sur la commune de Fesques : les fouilles y avaient alors révélé la présence de fosses contenant des énigmatiques… paires de pieds !

Plus récemment, avant la réalisation de la Zone d’activités de Callengeville, le diagnostic archéologique a permis de mettre en évidence un établissement rural gaulois et gallo-romain sous la forme d’un enclos délimité par un système de clôture fossoyée.

Quel en est le mode opératoire ?

Des tranchées sont régulièrement creusées sur les terrains concernés, à la pelle mécanique, plus ou moins profondes, selon la nature du sol. Les archéologues présents observent ainsi les modifications qui pourraient apparaître visuellement dans l’organisation du sous-sol (présence de fosses de terre arable dans une strate de calcaire, par exemple, qui pourraient induire une intervention humaine). mais cela peut-être aussi la mise au jour d’anciennes fondations ou encore, plus communément, la présence de fragments de tuiles ou de poteries, d’armes, de monnaie, de bijoux et autres objets en tous genres, témoins de la présence humaine en ces lieux, plus ou moins lointaine sur l’échelle du temps.

Pas d’intérêt particulier pour ce site

Les 2 hectares concernant le projet de lotissement n’ont pas révélé d’intérêt particulier à l’issue des 2 jours de recherche. Les tranchées vont donc être rebouchées et le terrain remis en son état initial dans les jours qui viennent, ce qui devrait permettre à la Municipalité de poursuivre son aménagement.

Réouverture des écoles de Foucarmont le Jeudi 14 Mai

L’école maternelle de Foucarmont et ses 2 classes

Une réouverture des écoles en conséquence du déconfinement

Comme l’a souhaité le Président de la République, les écoles du SIVOS de la Haute Vallée de l’Yères vont réouvrir leurs portes le jeudi 14 Mai prochain.

Depuis le mardi 17 mars, début du confinement, les enfants de Soignants et autres personnels restés en première ligne pour assurer la continuité des services publics étaient accueillis dans les locaux de l’école maternelle. Les Directrices d’Ecoles avaient également mis en place un ensemble de dispositions à destination des élèves confinés afin d’assurer la continuité pédagogique.

Mais avec le début du déconfinement, le 11 mai prochain, il faut penser au retour progressif à l’activité, lié au retour des enfants à l’école. Les Directrices ont donc sondé les familles dans un premier temps afin de se positionner sur le retour ou non de leur(s) enfant(s) en classe, puisque basé sur le principe du volontariat. Environ 30% d’entre elles ont répondu favorablement.

A l’école élémentaire les CP et CM2 retrouveront le chemin de l’école en premier

Un accueil progressif

En concertation avec les Maires des communes associées (Foucarmont, Fallencourt, St Riquier en Rivière, Villers sous Foucarmont et Dancourt) les Directrices ont planché sur une organisation globale permettant d’accueillir les élèves dans les conditions de sécurité attendues. Ainsi la rentrée se déroulera le JEUDI 14 MAI ; dans un premier temps seront accueillis les enfants des classes de CP et CM2.

Les élèves de Grande Section retrouveront leur univers scolaire le 18 Mai

La semaine suivante (18 et 19 Mai) ce sont les « Grande Section » volontaires des Maternelles qui retrouveront leur école et pour terminer, la semaine suivante (25 au 29 Mai), les élèves de CE1-CE2 et « Moyenne section » et « Petite section » volontaires entreront à leur tour.

Retour à l’école maternelle des « Moyenne et Petite Section » le 25 Mai

Les enfants seront accueillis par groupes sur le principe de l’alternance sur la semaine : un groupe aura classe les lundi et mardi, le second groupe les jeudi et vendredi. Les enfants de soignants eux, seront accueillis tous les jours.

Enfin, les horaires ne sont pas modifiés. Les parents devront faire preuve de civilité, éviter les regroupements à proximité des accès de l’école, respecter la distanciation et se conformer aux directives des directrices.

Qu’en sera-t-il des services aux familles

Il n’y a aura pas d’accueil périscolaire. Les élèves qui désireront manger à la cantine devront apporter leur repas froid en contenant isotherme et se restaureront sur site. En conséquence, le transport scolaire ne s’effectuera que le matin et le soir.

Un protocole sanitaire rigoureux

En vue d’assurer au maximum la sécurité de la communauté, un protocole sanitaire rigoureux a été mis en place, dans le respect des mesures barrières. Les déplacements ont été volontairement limités. Des mesures ont été prises pour les entrées sorties afin d’éviter « le brassage ». Le port du masque pour les maternelles n’est pas recommandé, il n’y a pas d’obligation pour les enfants de l’élémentaire que ce soit à l’école ou dans le bus de ramassage, pour ceux qui l’emprunteront.

L’information de toutes ces dispositions a été donnée aux familles volontaires. A noter enfin que la continuité pédagogique sera assurée pour les enfants dont la famille a pris la décision d’attendre et de reporter à plus tard le retour à l’école.

Les 3 classes de l’Élémentaire et les 2 classes de la Maternelle de Foucarmont ainsi que la classe de Fallencourt vont pouvoir à nouveau entendre résonner les voix des enfants et de leurs maîtresses.

L’école Élémentaire de Foucarmont et ses 3 classes