La fête des voisins en préparation

Ayant connu le succès les années passées, pour la quatrième année consécutive, la Municipalité vous propose de participer à une soirée dans le cadre de la Fête des Voisins, le vendredi 8 Juin prochain.

Réservée exclusivement aux habitants et commerçants de Foucarmont, elle comportera le repas durant lequel vous pourrez à loisirs échanger, vous amuser avec vos voisins. De plus, des animations et de la danse vous seront proposées.

Elle sera animée par DJ Marco, lui-même Foucarmontais.

Vous avez dû recevoir un bulletin d’inscription (Formulaire-inscription.pdf) dans votre boîte à lettres. Pensez à le retourner à la mairie pour le 26 Mai, accompagné de votre règlement !

Venez nombreux partager cette soirée dans la convivialité et la bonne humeur !Le Menu proposé

Le printemps dans tous ses états au Centre de Loisirs

Un attroupement inhabituel à proximité de la salle René Beuvin pouvait attirer l’attention en cette fin d’après-midi du vendredi 27 Avril dernier.

En effet, Brigitte Vanhooland, Directrice de l’Accueil de Loisirs communal « La clé des champs », entourée des animatrices Margaux, Olivia, Noémie, Adeline et Alexia avait donné rendez-vous aux familles des enfants accueillis durant cette session de printemps et aux Élus afin d’assister à l’inauguration de la cabane conçue et réalisée durant ces dix jours d’activités : la « Mini des Champs ».

Car c’est ainsi que les enfants ont décidé de nommer leur réalisation collective. Construite de palettes fournies gracieusement par l’entreprise foucarmontaise « Palettes Vigneaux » (remerciée par tous au passage) la nouvelle construction de la rue Desjonquères ne manque pas d’attirer les regards.

Pas suffisamment de place pour tout le monde dans la « Mini des Champs » mais peu importe

Avec un charme fou, habillée de balconnières fleuries, cette petite « résidence » ne pourra certes pas accueillir en même temps l’ensemble des enfants mais peu importe, elle leur permettra d’y jouer mais aussi d’abriter les outils nécessaires aux travaux de jardinage parallèlement mis en place durant ces vacances.

En effet, les carrés potagers confectionnés à proximité avec l’aide des agents de la commune vont permettre aux enfants d’assister au miracle de la nature : semis de graines de fleurs et potagères vont susciter intérêt et émerveillement dans les jours et semaines à venir.

Sur le thème de « la Ritournelle du Printemps », de nombreuses activités étaient proposées à la trentaine d’enfants inscrits à cette session : atelier pâte à sel, pâtisserie, confection de mobiles, réalisation de tableaux et objets etc. le tout sur le thème proposé.

A celà, il convient d’ajouter les activités organisées sur les structures communales : terrains du stade et aire de jeux

Enfin, une sortie au parc zoologique de Clères clôtura en apothéose le programme de cette session de printemps.

Fiona et Johnny, les deux aînés du centre, « chefs de chantier », ont conduit la réalisation des travaux.

C’est avec beaucoup d’impatience que les prochaines vacances seront attendues afin de tous se retrouver pour vivre de nouvelles expériences, des moments inoubliables faits d’activités, de jeux, de découvertes mais aussi d’échanges, de camaraderie et d’amitié tant bénéfiques dans la construction de la personnalité de nos enfants.

Renseignements au secrétariat de la mairie : 02 35 93 70 36  10h/12h – 15h/17h

Braderie-Brocante-Foire à tout à Foucarmont ce lundi de Pentecôte

C’est avec un temps radieux que devrait se dérouler la foire à tout de ce lundi de Pentecôte (Photo d’archives)

Comme chaque année, l’UCAF (Union des Commerçants et Artisans de Foucarmont) présidée par Paul-Emile Hellé, organise une grande braderie-brocante-foire à tout en centre bourg. La Place des Cateliers et la Rue Douce se prêtent idéalement à ce type d’événement qui rencontre un succès grandissant dans notre commune.

Accordez-vous un moment de flânerie ou venez vendre ! (Photo d’archives)

Que ce soit pour pour s’accorder un moment de flânerie à la recherche de la bonne affaire ou si vous voulez vous séparer de vieux objets, ustensiles, vêtements, jouets, ou vaisselle etc. devenus encombrants ou inutiles, rendez-vous à Foucarmont ce lundi 21 Mai !

La météo s’annonce estivale … alors, réservez un moment dans votre emploi du temps du week-end pour venir à Foucarmont ; de plus, il n’est pas trop tard pour réserver un emplacement !

Renseignements : Réservation au 02 35 93 89 02

Nombreux seront les bradeurs (Photo d’archives)

 

Les façades du logement de l’école maternelle bientôt rénovées.

La partie logement de l’école maternelle : le logement actuel par lui-même se situant à l’étage

Les façades sud et sud-ouest du logement de l’école maternelle seront rénovées dans les semaines qui viennent.

Des travaux de rejointoiement et de reprise d’enduits

Les 2 façades à rénover

Les travaux vont consister à rejointoyer les briques, plusieurs d’entre elles, abîmées, devront être changées. Certaines fenêtres avaient dû été supprimées par le passé, comblées en briques et enduites. Aujourd’hui très dégradés, ces enduits seront repris également.

Après avoir été totalement rénové à l’intérieur durant ces derniers mois, aujourd’hui, la commune loue ce logement à un particulier.

Une bâtisse de plus d’un siècle

Les écoles publiques de nos villages ont souvent été construites à la fin du 19ème siècle suite à la promulgation des Lois Jules Ferry de 1881-1882 rendant l’école obligatoire, gratuite pour tous et laïque. Ce logement fait corps avec l’école puisque à l’origine, il consistait en un logement de fonction destiné à la Directrice de l’école.

Directrice, car à l’origine, cette école était « l’école des filles » de Foucarmont ; l’école des garçons se trouvant rue douce en plein centre bourg. La mixité des établissements primaires n’est arrivée qu’au milieu de la décennie 60-70. Puis, avec la généralisation de la pré-scolarisation avant 6 ans, cette école est devenue « l’école maternelle » de la commune.

Des travaux de rénovation importants au début des années 2000

Cette école avait déjà fait l’objet d’importants travaux de rénovation au début des années 2000, avec la construction d’une classe supplémentaire en prenant sur l’espace cour-pelouse. Parallèlement, toute la partie « école » du bâtiment avait subi une rénovation complète avec la création d’un bureau pour la Directrice, de sanitaires adaptés aux plus petits ; les salles de classes et les communs avaient alors été rajeunis du sol au plafond.

Cérémonie du 8 Mai : le programme

Déroulement de la cérémonie

En présence des Membres de l’Amicale des Anciens Combattants, de la Municipalité, des Sapeurs Pompiers et de la Batterie Fanfare.

11h45 – Rassemblement Place des Cateliers

12hoo – Manifestation au Monument aux Morts

Dépôt de gerbe

Minute de silence

« La Marseillaise » chantée

Discours

12h15 – Salle Lucien Boudin

Partage du verre de l’amitié

La nouvelle résidence de l’Yères inaugurée

C’est sous un soleil radieux, qu’en cette fin d’après-midi du mercredi 18 Avril, se déroulait la cérémonie d’inauguration de la nouvelle résidence baptisée « de l’Yères » (ancienne gendarmerie)

C’est à Habitat76, premier bailleur de Normandie, que la commune avait fait appel pour restructurer et optimiser l’ensemble des locaux. C’est ainsi que 13 logements sont aujourd’hui offerts à la location, 8 dans le bâtiment collectif préexistant et 5 nouveaux logements créés.

De gauche à droite : Eric Gimer, Dominique Vallée, Virginie Lucot-Avril, Pascal Martin, Mme Wattiaux (Locataire), Jean-Michel Renault (Habitat76)

Accueillis par Dominique Vallée, Maire de Foucarmont, Pascal Martin, Président du Département de la Seine-Maritime et d’Habitat76, Eric Gimer, Directeur d’Habitat76 et ses Collaborateurs, Virginie Lucot-Avril, Conseillère et Vice-Présidente Départementale, Christian Roussel, Président de la Communauté de Communes Aumale Blangy et ses Vice-Présidents, les Maires des communes voisines, des chefs d’entreprises ayant œuvré pour le projet, quelques résidents se sont retrouvés, rue du Caule pour une visite des nouveaux bâtiments et aménagements.

La plaque dévoilée, Ils purent ainsi découvrir 2 appartements : un spacieux T4 ainsi qu’un T2 en rez de chaussée, adapté, avec coin terrasse. Ils purent apprécier l’aménagement judicieux des espaces (stationnements intérieurs, garages, noue centrale destinée à canaliser les eaux pluviales…). Tous se félicitèrent de la grande qualité de la réalisation.

Puis vint le moment des discours en la salle Lucien Boudin.    

De gauche à droite, Eric Gimer, Dominique Vallée, Pascal Martin et Virginie Lucot-Avril

Un tableau en demi-teinte brossé par le Maire

Bénéficiaire d’une activité économique remarquable (725 emplois salariés sur la commune pour à peine 900 habitants), de services et de commerces diversifiés offerts à la population, 2 écoles avec bientôt 5 classes, un service de santé tout aussi remarquable (4 médecins, 1 kiné, 2 cabinets d’infirmières, une pharmacie, une société d’ambulances), une antenne du SSIAD… la Communauté de Communes Aumale Blangy porte d’ailleurs un projet de réalisation d’une maison pluridisciplinaire de santé à Foucarmont, bien avancé, bref le tout pourrait faire de Foucarmont un « petit eldorado ».

Mais, car il y a un « mais », paradoxalement à ce tableau flatteur, la démographie reste pour les Elus, un sujet préoccupant.

En effet la population de la commune est en régression constante et est passée de 1 045 habitants en 2000, 1 000 en 2010 à 882 exactement en ce début d’année 2018 ; avec les conséquences tout le monde connait.

Une vacance de logements importante « qui mérite interrogations et réflexion » et la présence de zones humides et protégées qui limitent les possibilités de développer l’habitat sont probablement les principales explications que l’on peut apporter à cet état de fait.

La possibilité de restructurer l’ancienne gendarmerie en logements locatifs nouveaux, modernes, qualitatifs, avec l’addition de constructions, est apparue comme une chance pour la commune.

Années 50-60, une chapelle provisoire et un garage occupaient le terrain qui accueillera la gendarmerie au début des années 80

La construction de la gendarmerie avait été décidée en 1984 et la caserne est devenue opérationnelle en 1987. Elle avait été édifiée sur un terrain qui, sur lequel pour une part, avait été construite une chapelle provisoire en 1946. Le centre bourg, en effet, avait été littéralement soufflé le 13 février 1944 par un bombardement détruisant par ailleurs l’église.

Vingt-cinq ans plus tard, avec la construction d’une nouvelle caserne à Blangy sur Bresle, la « nouvelle gendarmerie », va se vider progressivement au point d’être totalement désertée en 2012 par les Militaires. Il fallait penser à son devenir.

C’est le précédent Conseil Municipal qui avait sollicité habitat76 pour cette mutation.  Après une année de travaux, représentant un investissement de plus de 2 millions d’euros, les bienfaits de cette opération sont multiples :

  • Une plus-value environnementale pour le quartier,
  • La proposition à la location aux familles de logements variés, de qualité, avec des loyers très étudiés dans le souci de la diversité des origines sociales
  • Et l’arrivée de nouveaux habitants dont des enfants qui conforteront les effectifs des classes.

De plus, ce chantier a permis à des entreprises locales comme l’Entreprise Pinoli ou les Ets Berthe, pour les plus proches, de collaborer à cette réalisation, l’occasion pour elles de monter leur savoir-faire.

Une volonté d’équité pour tout le territoire

Pascal Martin rappellera la présence importante d’Habitat76 sur le territoire du Département : une présence dans 191 communes sur les 720 que compte la Seine-Maritime.

Il déclarera avoir bien entendu le message du Maire, le Département souhaitant une action équitable envers l’ensemble du territoire du Département, pas seulement vers les villes et les grandes agglomérations ; mais aussi vers la ruralité et donc des communes plus modestes. Le coût annoncé de cette opération est de 2.354.000 €.

De l’optimisme, toujours de l’optimisme

Après avoir remercié le Président du Département et tous les acteurs du projet pour « l’attention portée à sa commune », le Maire termina cette cérémonie par une belle note d’optimisme, puisque, de surcroît, la résidence affichera complet dans peu de temps . Mais aussi parce que l’équipe municipale a en projet la réalisation d’un lotissement dont les bienfaits «démographiques» devraient se cumuler avec ceux de la Résidence de l’Yères pour, précisa le Maire, « si ce n’est inverser la courbe démographique, au moins la stabiliser ». Il souhaita enfin la bienvenue aux nouveaux résidents.

Avant-Après : une métamorphose très réussie

Après 40 ans d’existence Alliance Elaborés devient Gelaé

Hubert Parry, DIrecteur Général d’Alliance Elaborés, entouré de ses proches collaborateurs, lors de la soirée anniversaire de l’Entreprise le 6 Avril dernier

« Gelaé » : nouveau nom, nouveau logo pour Alliance Elaborés.

En effet, l’entreprise phare de la commune fêtait ses quarante ans d’existence le 6 Avril dernier et, à cette occasion, le nouveau nom de l’entreprise a été dévoilé.

« Gelaé » a été composé des différentes étapes et de l’histoire de l’entreprise. (contraction de GEWY, LA DIEPPOISE et ALLIANCE Élaborés)

Gelaé : la belle histoire d’un esprit d’entreprise hors pair.

1978 : Gérard Le Dain et Willy Grosset créent leur entreprise de fabrication de paupiettes surgelées.

Elbé, l’entreprise créée par Lucien Boudin en 1945, à l’origine du site de Foucarmont (Photo 1964 Marché de Dieppe)

1982 : rard et WillY viennent s’installer à Foucarmont sur le site de l’ancienne entreprise « Elbé », fondée par Lucien Boudin (initiales LB).

De la même façon, ils avaient nommé leur entreprise « GEWY », contraction issue de leur prénom respectif.

Leur activité principale de fabrication de paupiettes ficelées à la main va vite se diversifier, leur implantation à Foucarmont va rapidement décupler leur capacité de production. La clientèle s’élargit, la gamme de produits également.

1986 : Gewy est repris par Alliance Elaborés. A partir de ce moment, d’importants investissements vont permettre de faire bondir la production qui passera de 6 000 T à près de 18 700 T, 10 ans plus tard.

Alliance Elaborés c’est aussi une usine à Berck, spécialisée dans les produits de la mer et les enseignes « La Dieppoise » et « Le Petit Mandarin ».

2009-2013 : Une importante extension est mise en service. Une nouvelle chambre froide d’un volume de 112 000 m3 fera partie d’un ensemble de nouveaux projets se chiffrant au total à 11 millions d’euros.

Et ainsi, les investissements se poursuivront les années suivantes.

Le site foucarmontais de Gelaé

Gelaé : vers de nouveaux horizons

« Gelaé » une entreprise moderne « qui fait la fierté des Foucarmontais » déclarera le Maire, Dominique Vallée, dans son intervention aux côtés d’Hubert Parry, Directeur Général de l’entreprise et de ses plus proches collaborateurs, lors de cette soirée d’anniversaire devant les 600 convives.

Aujourd’hui, « Gelaé » c’est 24 500T de produits finis à destination de grandes enseignes mais aussi des produits que l’on retrouve dans la restauration collective : cantines scolaires, prisons, hôpitaux, restaurants d’entreprises etc.

Hubert Parry ne cachera pas les ambitions du groupe « avoir une identité plus internationale pour s’ouvrir au marché de l’export ».

Et de justifier ce nouveau nom : « Gelaé » c’est une identité simple, lisible, facilement compréhensible pour l’étranger.

Produits hachés crus, légumes farcis, paupiettes et rôtis farcis, produits hachés panés, cheese burgers,  produits exotiques… résultent chaque jour du travail des 400 salariés de l’entreprise foucarmontaise, « une véritable richesse » pour le Maire qui précisera : « Notre richesse ne se compte pas en euros, ceux de la C.F.E (ex Taxe professionnelle), mais elle réside dans le fait que votre entreprise permet à de nombreuses familles de vivre décemment de leur travail »

Gelaé une entreprise engagée et à l’écoute 

« Gelaè » favorise l’approvisionnement local : les courgettes, les choux par exemple sont produits sur notre territoire proche. De plus, l’entreprise est soucieuse de réduire son impact sur l’environnement par la réduction des consommations énergétiques, la réduction du bruit, le traitement des déchets….

Les demandes des clients et des consommateurs sont prises en compte. Un travail constant d’adaptation permet de prendre en compte les attentes avec un processus d’anticipation sur l’avenir.

Tout cela fait de « Gelaé », une véritable « locomotive économique » de notre territoire.

VIDÉO ICI

Pour en savoir + sur l’histoire de ce site industrielhttp://www.foucarmont.com/?p=5696

Foulées Foucarmontaises : l’édition 2018 en préparation

La 16ème édition, inscrite dans le Challenge du Pays de Bray, se déroulera le Dimanche 26 Août prochain.

Rendez-vous incontournable de la course à pied (10 km route) et de la marche (6 km) sur notre territoire, cet événement requiert un important dispositif afin d’assurer une organisation parfaite : bénévoles pour aider à la préparation la veille et le jour J, stands de ravitaillement, signaleurs, contrôle aux arrivées.. etc

L’association organisatrice « Les Foulées Foucarmontaises » présidée par Martine Vassard aidée de Brigitte Vallée et des membres du bureau tiendra son Assemblée Générale, vendredi 20 Avril prochain, à la Maison des Associations au 15 Rue douce. Ce moment important dans le fonctionnement normal d’une association est public et donc ouvert à tous.

Le départ de la course (Photo d’archives)

Une manifestation de cette ampleur requiert de l’aide. Si vous souhaitez les aider, vous pourrez vous unir à eux en venant assister à cette réunion mais vous pouvez aussi  contacter directement Martine Vassard  au 02 76 50 02 14.

Ce n’est pas moins, à minima, d’une cinquantaine de personnes qui seront nécessaires pour assurer le succès complet de cet événement sportif.

La remise des récompenses et le tirage de la tombola : moments très attendus des participants (Photo d’archives)

D’avance merci aux personnes qui sont prêtes à donner un peu de leur temps pour que vivent et rayonnent leur commune et son territoire proche, notamment les communes de Villers sous Foucarmont, Rétonval et Aubermesnil aux Erables situées sur les parcours.

Importante fuite de gaz ce matin, Rue Douce

Vers 11h30 un appel reçu au SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) faisait état d’une importante fuite de gaz Rue Douce.

C’est un peu avant 11h30 que la fuite de gaz s’est déclarée, dans la partie haute de la rue Douce, D920, direction Aumale.

Le souffle du gaz s’échappant et la forte odeur régnant sur le secteur ne laissaient aucun doute.

Les pompiers de Foucarmont se sont rapidement rendus sur les lieux, rejoints par leurs collègues de Eu, ainsi que la Gendarmerie de Blangy et GRDF.

Un dizaine d’habitations a été évacuée rapidement et la route coupée dans les deux sens afin d’assurer la sécurité dans l’environnement proche de la fuite.

En cause, une rupture d’alimentation au niveau du coffret d’un abonné.

A l’origine du problème, la rupture de l’alimentation au niveau d’un coffret situé en bordure de propriété d’un particulier.

Les Agents de GRDF ont pu couper l’alimentation du quartier écartant ainsi tout risque pour les biens et les personnes.

A 12h45, les riverains mis en sécurité, rassurés, pouvaient regagner leur habitation. Un quart d’heure plus tard la route était à nouveau ouverte à la circulation.

Une vingtaine d’abonnés se retrouvent en ce début d’après-midi sans gaz, mais la situation devrait revenir à la normale progressivement.

Les clients concernés absents trouveront, à leur retour, dans leur boîte à lettres, une plaquette leur expliquant la procédure à suivre pour rétablir leur alimentation.

Serge Devilly, Président d’Honneur des Anciens Combattants, s’en est allé

Serge Devilly, à droite sur la photo, lors de la cérémonie du 11 Novembre 2015 (Photo d’archives)

Foucarmont vient de perdre une personne de grande valeur, une personne qui a su donner de lui-même pour la commune et pour ses semblables.

Nombreuses étaient les personnes, ce vendredi 9 Mars en l’église Saint-Martin, venues rendre hommage à l’homme, mais aussi au Président d’Honneur de l’Amicale des Anciens Combattants.

Né à Maisnières dans la Somme le 16 Février 1934, de parents agriculteurs, Serge était l’aîné d’une fratrie de 5 enfants : il avait 2 frères et 2 sœurs.

Après avoir obtenu son Certificat d’Etudes Primaires, il entrera en apprentissage pour se destiner au métier de garagiste. Il exercera dans plusieurs garages des alentours ainsi qu’à Foucarmont même.

C’est ainsi qu’il rencontrera Geneviève avec qui il s’unira en 1959 aux Essarts-Varimpré. Serge et Geneviève s’installeront à Foucarmont et de cette union naîtront 2 enfants. Puis ce sont 3 petits-enfants qui le combleront de joie.

Une existence profondément marquée par les premières années de sa vie d’adulte.

Il est appelé pour effectuer son service militaire en Allemagne en février 1955 mais  les événements d’Algérie survenant, il va donner presque 2 ans et demi de son existence pour son pays.

Ce qu’il aura vécu dans la région de Constantine le marquera à jamais.

Quand on risque sa vie et que l’on en a conscience ; quand, comme cela lui est arrivé, le véhicule que vous conduisez saute sur une mine, vous sortez grandi de cette épreuve.

Pendant 40 ans, Serge Devilly travaillera à perpétuer le devoir de mémoire

C’est pour cette raison qu’il créera la section des Anciens d’Afrique du Nord du Canton de Blangy dans les années 70 et qu’il prendra la succession de M. Ponçin à la Présidence de l’Amicale des Anciens Combattants de Foucarmont en 1979. Il exercera cette responsabilité pendant 38 ans, jusqu’en février 2017.Trop affabli par la maladie, il avait dû se résoudre à démissionner.

Au total plus de quarante années à travailler au devoir de mémoire et à entretenir avec ses amis l’esprit de camaraderie, de fraternité, hérité de ce vécu et à plusieurs reprises récompensé, notamment par l’attribution de la Médaille Militaire. Il a en cela été aidé et soutenu par son épouse, pour l’organisation des activités, des sorties, des banquets.

Cette épreuve de la guerre, alors qu’il était si jeune, lui aura forgé un peu plus le caractère. Car Serge Devilly était un homme de convictions, au caractère affirmé et aux idées bien ancrées.

Un grave accident du travail lui imposera une nouvelle épreuve.

A son retour de l’armée, au milieu de l’année 1957, il prendra un emploi en verrerie et un grave accident de travail l’immobilisera pendant de nombreux mois. Il sera ensuite employé au G.O.D de Foucarmont (l’ancien collège), au début des années 70, comme Secrétaire-Intendant. La fermeture de l’établissement le conduira au Collège de Neufchâtel jusqu’à la retraite en 1994.

Grand bricoleur, « touche à tout », il se passionnera pour la radio amateur. Il aimait les vacances en camping, la pêche mais surtout les occasions de savourer les joies de la vie familiale.

Esprit curieux, il aimait les voyages mais ce matin du 6 mars, il s’éteindra sans avoir pu réaliser votre rêve ultime : retourner en Algérie s’imprégner des lieux où il avait si intensément et dangereusement vécu de nombreux mois.

Un hommage unanime rendu à l‘homme mais aussi à son épouse.

Cette fois, il aura livré un combat inégal contre la maladie, pendant 4 années, « …aidé de façon admirable par votre chère épouse si dévouée » soulignera le Maire, Dominique Vallée, dans l’hommage qu’il lui rendra.

« Car en effet, Mme Devilly, nous savons tous de quel immense courage vous avez su faire preuve en accompagnant, entourée de vos enfants, jusqu’au dernier moment votre mari. » ajoutera-t-il.

Anicet Gaudry, son successeur à la Présidence de l’Amicale des Anciens Combattants, soulignera à son tour les qualités humaines de Serge Devilly, retraçant en détails, son parcours militaire et soulignant la grande fraternité dont il a fait preuve durant ces quarante années d’action.

Le Maire terminera ainsi son hommage : « Votre époux, votre père, votre grand-père aura marqué de son empreinte la vie de Foucarmont et je l’en remercie… Au revoir Serge, ni personne ni Foucarmont ne vous oubliera. »

Les nombreux camarades, porte-drapeaux des communes environnantes présents ont accompagné le cercueil du défunt, recouvert du drapeau national, pour une présentation au Monument aux Morts avant de se diriger vers le cimetière communal où Serge Devilly a été inhumé.